Train du Massif de Charlevoix: outil potentiel de développement de la Côte-de-Beaupré

Marc
Marc Cochrane
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Lancement du projet de 44 M$, ce matin, au Parc de la Chute-Montmorency

Les nuages ont fait place au soleil, ce matin, alors que le Train du Massif de Charlevoix a fait son entrée en gare, au Parc de la Chute-Montmorency, marquant ainsi le lancement de ce projet qui vise à enrichir l'offre touristique de Québec et de Charlevoix, et qui pourrait éventuellement contribuer au développement de la Côte-de-Beaupré.

Le président du conseil d'administration du Massif de Charlevoix, Daniel Gauthier, a confié en entrevue à L'Autre Voix que son entreprise est ouverte à des projets de développement avec la région.

«Nous avons beaucoup investi sur la voie ferrée et sur le train (44 M$) afin de l'améliorer et d'ainsi permettre non seulement les croisières ferroviaires comme nous lançons ce matin, mais aussi le transport de marchandises. La voie pourrait aussi servir à un train de banlieue. Nous allons nous asseoir avec les intervenants du milieu et regarder quels projets pourraient être mis de l'avant», a commenté M. Gauthier.

«Pour l'instant, la croisière ne fait pas de débarquement, mais cela demeure quelque chose d'envisageable», a mentionné Daniel Gauthier, cofondateur du Cirque du Soleil qui a mis 60 M$ de sa poche dans ce projet.

Des gens réceptifs

Le maire de Sainte-Anne-de-Beaupré, Jean-Luc Fortin, a accueilli favorablement la nouvelle.

Parlant pour la Côte-de-Beaupré, il a déclaré que la voie ferrée pourra servir pour le transport de marchandises ainsi que pour la mise en place de train de banlieue ou de train touristique.

«C'est à nous autres de monter des projets et de s'asseoir avec les gens du Massif pour en discuter. Ce sont des personnes réceptives et crédibles qui conservent toujours le même discours», a soutenu M. Fortin.

Un jalon important

Étape majeure du développement du Massif de Charlevoix, un projet de 258 M$, le lancement du Train s'est déroulé en présence de nombreux dignitaires, dont le ministre des Finances du Québec, Raymond Bachand, des députés Pauline Marois et Jonathan Tremblay ainsi que de plusieurs maires de la Côte-de-Beaupré.

Pour Daniel Gauthier, il s'agit d'un jalon important de l'histoire du Massif:

«À compter d’aujourd’hui avec l’entrée en gare du Train, Le Massif de Charlevoix est plus qu’une montagne. C’est une destination qui prend enfin forme, qui ouvre ses horizons sur 140 km entre Québec et Charlevoix, qui vient enrichir l’offre touristique de ces deux régions», a-t-il lancé.

Le voyage inaugural du Train du Massif de Charlevoix est prévu pour ce vendredi. La croisière ferroviaire sera offerte à raison de 27 départs cet automne, jusqu’au 16 octobre, et effectuera ses premiers arrêts à la Montagne à compter de février 2012. Elle s'amorce à 10 h à la gare du Parc de la Chute-Montmorency pour revenir à 20 h. Le tarif s'élève à 249 $ plus taxes, par personne.

Expérience panoramique et gastronomique

Autrefois utilisées comme train de banlieue à Chicago et restaurées au coût de 14 M$, les voitures permettent d’apprécier pleinement les paysages souvent inexplorés qui défilent au long du trajet jusqu'au Manoir Richelieu, grâce à une fenestration abondante.

Le menu à bord est spécialement développé par le chef Jean-Michel Breton du Fairmont Le Manoir Richelieu, qui propose un dîner trois services servi à l’aller ou un souper gastronomique de quatre services au retour.

Une trame sonore ainsi qu’un contenu informatif et ludique accessible sur tablette électronique (IPad) ajoutent à l’expérience. Activée par géolocalisation, l’animation musicale et visuelle prend une forme différente à l’aller et au retour.

Deuxième vie au convoi et à la voie

Huit voitures Pullman Standard transporteront jusqu’à 68 passagers, permettant ainsi de véhiculer 528 passagers à capacité maximale. Deux autres voitures adaptées aux gens à mobilité réduite sont prévues. Le programme de réhabilitation de la voie incluait le remplacement de 22 km de rails, 28 500 traverses de bois, 90 ponceaux, des interventions sur 25 ponts ainsi que de l’enrochement sur certaines portions du territoire.

Organisations: Cirque du Soleil

Lieux géographiques: Développement du Massif de Charlevoix, Développement de la Côte-de-Beaupré, Québec Sainte-Anne-de-Beaupré La Montagne Chicago

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Beaupré G.
    06 septembre 2011 - 16:03

    Félicitation à tous les gens impliqués dans ce magnifique projet qui va faire découvrir les beautés de ce beau secteur. Bravo.