Marguerite Blais inaugure la Maison Écho du Coeur

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une résidence pour personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer

Après deux ans de travail attentionné de la part de plusieurs bénévoles, la Maison Écho du Cœur a ouvert officiellement ses portes, hier soir, en présence de la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais. Sise au 940, boulevard Raymond, à Beauport, cette nouvelle résidence pour personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer offre des services spécialisés selon une approche personnalisée.

Ce projet est passé du rêve à la réalité grâce à la participation financière de trois communautés religieuses de la région de Québec et aux efforts soutenus d’un groupe de personnes désireuses d’offrir de l’hébergement, de l’accompagnement et de l’encadrement selon un nouveau concept de milieu de vie prothétique inspiré de l’approche «Carpe Diem».

«L’objectif de notre organisme à but non lucratif est de permettre aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer de se sentir chez elles et de maintenir leur autonomie le plus longtemps possible dans un environnement chaleureux et sécuritaire qui peut leur donner de la joie, les apaiser et leur redonner dignité et confiance», a souligné la directrice de la maison, Lise Jobin.

La résidence pourra héberger un maximum de dix personnes âgées atteintes de déficits cognitifs aux stades léger et modéré. Un centre de jour, une chambre de répit et un soutien aux proches s’ajouteront aux services offerts.

Une maladie en constante progression

Heureuse de cette ouverture, la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, a rappelé que l’on dénombrait plus de 18 000 cas de personnes atteintes de cette maladie dans la région de la Capitale nationale et qu’une augmentation de 25 % était prévue au cours des dix prochaines années. Elle a profité de l’occasion pour féliciter les instigateurs de ce projet, Aimé Dumas, président, Alain Picard, trésorier, Yvan Dubuc, secrétaire, Jacques Tremblay, conseiller externe, Régent Garneau, Lise Jobin, Patricia Gagnon, Élisabeth Murphy et Susan Sutton, directeurs, et les assurer de son appui dans la poursuite de leur mission.

La directrice générale de la Société Alzheimer de Québec, Hélène Thibault, a pour sa part mentionné qu’il est très important que de nouveaux centres d’accueil ou des maisons d’hébergement de ce type voient le jour, car les proches aidants éprouvent de plus en plus de difficultés à accompagner et à prodiguer les soins requis aux personnes atteintes de cette maladie.

«Les centres de jour et les chambres de répit sont en quantité insuffisante, voire même inaccessibles», a précisé Mme Thibault. Pour plus d’informations, composez le 418 614-3150.

Organisations: Groupe de personnes désireuses, Carpe Diem, Société Alzheimer de Québec

Lieux géographiques: Région de Québec, Région de la Capitale

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • laurence
    26 mai 2011 - 10:15

    Toutes mes félicitations pour cette équipe, il est vrai qu'il nous faut plus d'endroits sûrs où nos aînés désorientés évoluent en toute sécurité et en toute confiance!!! Bonne continuation à vous, tous mes voeux de succès!