De Québec à Saint-Jean-Port-Joli en yole sur le fleuve

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Toute une expérience pour deux jeunes Beauportois

Onze jeunes marins dont deux de Beauport, Marc-Antoine Belley et Vincent Côté,âgés de 15 ans, sont partis récemment de la Baie de Beauport en yole sur le Saint-Laurent à destination de Saint-Jean-Port-Joli dans le cadre de la première édition de la « Route du patrimoine maritime». 

«Une yole est une embarcation traditionnelle en bois qui fonctionne à voiles et à rames. Ces jeunes marins ont fait preuve de courage et de détermination. Après plusieurs escales le long des berges et près de 100 kilomètres de navigation, ils sont arrivés à temps pour la Fête des chants marins», souligne François Brassard, vice-président du Défi international des jeunes marins et organisateur de cette première édition.

La députée fédérale de Beauport-Limoilou, Sylvie Boucher, la conseillère municipale et membre du comité exécutif de la Ville de Québec, Lisette Lepage, et le président de l’arrondissement de Beauport, André Letendre, sont venus encourager les jeunes marins et parler des attraits patrimoniaux de la Baie de Beauport. Parmi ces attraits, la baie a été témoin des manœuvres navales de la flotte de 34 voiliers de Phipps en 1690 et des 200 navires de Wolfe en 1759 visant à conquérir la ville de Québec. Le Défi a ainsi proposé cinq jours pour descendre le Saint-Laurent et faire connaître aux jeunes un programme d’entraînement et de découverte du fleuve et de ses multiples attraits patrimoniaux.

Une belle expérience en vue de 2008

Pour Vincent Côté et son ami d’enfance Marc-Antoine Belley, cette expédition s’est avéré une première vraie expérience après plus d’un mois de pratique libre à raison de deux jours par semaine, les mardis et jeudis au Club de yacht de Sillery. «Tout s’est très bien déroulé. On a eu de bonnes vagues et du bon vent pour hisser la grande voile et nous permettre d’atteindre une vitesse de plus de 12,7 noeuds. Le paysage était formidable et nous avons fait des escales successives au Parc maritime de Saint-Laurent de l’île d’Orléans, Berthier-sur-Mer, Montmagny, l’Île aux-Grues et L’Islet avant d’arriver à Saint-Jean-Port-Joli. Il va sans dire que j’aimerais bien recommencer l’an prochain et prendre encore plus d’expérience car je désirerais beaucoup participer à la compétition internationale de 2008 lors des fêtes du 400e à Québec», a commenté Vincent Côté au terme de l’expédition. Le Défi international des jeunes marins est un organisme à but non lucratif qui vise à raviver l’intérêt des Québécois particulièrement des jeunes, envers leur patrimoine maritime et fluvial. Au travers des programmes de formation en voile, aviron et matelotage, le Défi aspire à développer, chez les jeunes, les valeurs de coopération, de solidarité et de travail d’équipe. «En fait, le Défi souhaite donner aux jeunes le goût du fleuve. D’ailleurs, une rencontre internationale de yoles sera organisée lors du 400e de Québec. Le Port de Québec, la Ville de Québec et la Société du 400e sont partenaires du Défi. La Route du patrimoine maritime a été aussi rendue possible grâce à la contribution financière de Michel Després, député de Jean-Lesage et ministre des Transports ainsi que de la contribution de nombreux partenaires», précise M. Brassard.

Organisations: Club de yacht de Sillery, Société, Transports

Lieux géographiques: Québec, Saint-Jean-Port-Joli, Arrondissement de Beauport Baie de Beauport île d’Orléans Montmagny

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires