Québec demande la reconduction du programme AccèsLogis Québec

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Ville de Québec, de concert avec l'Union des municipalités du Québec, la Fédération québécoise des municipalités et la coalition pour la reconduction du programme de logement communautaire AccèsLogis, a demandé la semaine dernière au gouvernement du Québec de prévoir dans son budget 2008-2009 les crédits permettant la prolongation du programme AccèsLogis Québec.

Québec demande la reconduction du programme AccèsLogis Québec

D'après les statistiques obtenues, ce programme a fait ses preuves pour favoriser le développement de logements abordables essentiels aux personnes seules, aux personnes âgées autonomes, aux familles, aux personnes âgées en légère perte d'autonomie et à des clientèles spéciales sur l'ensemble du territoire de la ville. Depuis 2002, 2 500 nouvelles unités de logement ont été créées ou sont sur le point de l'être.

Selon le responsable du dossier du logement social, Raymond Dion, membre du comité exécutif de la Ville, les besoins sont encore criants, les taux d'inoccupation étant très bas, particulièrement pour les clientèles à très faible revenu.

Présentement, avec les quatre partenaires que sont l'Office municipal de l'habitation de Québec (OMHQ), Action-Habitation, Immeubles populaires et Sosaco, la Ville est à développer les dernières unités de logement octroyées en novembre 2007 par la ministre des Affaires municipales et des Régions.

240 unités de logement prévues à Beauport

L'objectif de la Ville de Québec est de développer des projets de logements sociaux en fonction des besoins identifiés par les groupes et avec l'accord du conseil d'arrondissement. Le total de 240 unités de logement prévu devrait d'ailleurs être atteint au cours de 2008. Parmi les immeubles déjà construits, on retrouve la Coopérative Porte-Bonheur; une construction neuve de 8 logements/familles en 2003, située au 3344, rue René-Vigneron dans le secteur près de Bourg-Royal au nord du boulevard de la Capitale au coût de 920 000$, la Villa Beauséjour issue du recyclage du presbytère de la paroisse de Villeneuve/mitoyen à la construction neuve pour 36 logements de personnes âgées en légère perte d'autonomie en 2005, au 110, rue Savio au coût de 4 , 6 M $, Les Habitations Sainte-Anne, une construction neuve de 24 logements/familles en 2006, au 990, boulevard Sainte-Anne au coût de 2, 7 M $, la Résidence P'tit Village Giffard (phase 2), une construction neuve de 32 logements/personnes âgées autonomes en 2005, située au 2450, rue Abbé Giguère au coût 3M $ ainsi que la Coopérative Le Harfang de Beauport, une construction neuve de 30 logements en trois immeubles pour familles en 2006, située rue Boutet sur le site de l'ancienne boulangerie Dupéré au coût de 4, 1 M $. En ce qui concerne les travaux de la phase 3 de la Résidence P'tit Village Giffard qui comptera 34 logements/personnes âgées, au coût de 3, 6 M$, ils devraient débuter d'ici deux à trois semaines.

Deux autres projets en prospection/développement

En vue d'atteindre ses objectifs, la ville compte ajouter 76 nouveaux logements en 2008 avec les constructions de la Résidence populaire de Québec Habitation St-Martyr, près de la rue St-Victorien dans le secteur Giffard, qui abritera 36 logements en trois immeubles pur des familles au coût d'environ 3, 6 M $, ainsi que de la phase 2 de la Villa Beauséjour pour personnes âgées en légère perte d'autonomie, une construction neuve de 40 logements au coût de 4 M$.

Organisations: Office municipal de l'habitation de Québec, OMHQ, Affaires municipales Résidence populaire de Québec Habitation St-Martyr

Lieux géographiques: Québec, Village Giffard, Rue René-Vigneron Bourg-Royal Boulevard de la Capitale Paroisse de Villeneuve Rue Savio Boulevard Sainte-Anne Rue Abbé Giguère Rue Boutet Rue St-Victorien Secteur Giffard

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires