Sylvie Boucher obtient des appuis pour le développement du secteur d'Estimauville

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La députée fédérale de Beauport-Limoilou, Sylvie Boucher, estime avoir obtenu des appuis supplémentaires pour le développement du secteur d'Estimauville à la suite de la pétition signée par les citoyens de la région de Québec ayant exprimé leur soutien à ce site pour la relocalisation des employés du gouvernement fédéral qu'elle a déposée conjointement à la Chambre des Communes avec son homologue Daniel Petit, député de Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, et Jean-François Gosselin, député provincial de Jean-Lesage, initiateur de cette démarche.

Sylvie Boucher obtient des appuis pour le développement du secteur d'Estimauville

«Depuis deux ans, je suis très active dans le dossier de développement du secteur d'Estimauville et la pétition initiée par Jean-François Gosselin m'a permis d'obtenir des appuis supplémentaires auprès du gouvernement. Mon collègue et ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux Canada, Michael M Fortier, m'a répondu qu'il tenait à remercier les signataires qui ont exprimé leur appui au secteur d'Estimauville pour la relocalisation des employés du gouvernement fédéral.Il a affirmé qu'il était à l'écoute des messages véhiculés par la population et des acteurs clés de la région, mais qu'aucune décision n'avait encore été prise quant au choix du site», a souligné Mme Boucher.

D'Estimauville en bonne posture

Le ministère de Travaux publics et des Services gouvernementaux Canada souhaite signer un bail de 18 000 mètres carrés locatifs à Québec pour loger des fonctionnaires fédéraux. L'édifice devra répondre à des normes environnementales élevées et être desservi par un réseau de transport en commun. En décembre 2006, le ministère a procédé à une demande de renseignements sur un périmètre exploratoire afin de recueillir de l'information générale sur la disponibilité de locaux au centre-ville de Québec. Après avoir considéré les informations rassemblées lors de cette demande de renseignements, il a décidé d'élargir le périmètre afin de s'assurer d'obtenir la meilleure valeur pour le gouvernement. En novembre 2007, il a diffusé une deuxième demande de renseignements, qui visait le centre-ville de Québec et le secteur d'Estimauville, dans le but d'identifier toutes les parties intéressées. «Cette demande de renseignements a permis de recueillir 22 réponses, pour un total de 30 sites proposés. Un total de 19 entreprises et 25 sites ont répondu aux critères. Sur les 25 sites proposés acceptés, 19 sont situés dans le secteur d'Estimauville, cinq dans le secteur Basse-Ville et un dans le secteur Haute-Ville. Le 5 février dernier, le ministre a annoncé que le processus était rendu à l'étape de la demande de qualification. Dans le cadre de cette étape, qui se terminera d'ici la fin d'avril, les entreprises invitées devront se qualifier en élaborant et en proposant des concepts de construction pour le nouvel édifice du gouvernement fédéral. Des propositions seront demandées jusqu'en juillet et les entrepreneurs qualifiés devront déposer leur concept de construction définitif, accompagné de leur soumission de prix. L'octroi du contrat est prévu pour décembre 2008», a précisé Mme Boucher.

Organisations: Services gouvernementaux Canada, Ministère de Travaux publics

Lieux géographiques: Développement du secteur d'Estimauville, Québec, Secteur Basse-Ville Secteur Haute-Ville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires