Le pont de l'île demeurera ouvert en 2008

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Afin de dissiper tous les malentendus quant à une éventuelle fermeture du pont de l'île cet été en forte période touristique, le député de Montmorency Hubert Benoit a déclaré au BEAUPORT EXPRESS, jeudi dernier, que les automobilistes n'ont pas à s'inquiéter car le pont demeurera ouvert à la circulation en 2008.

Le pont de l'île demeurera ouvert en 2008

Hubert Benoit critique du même coup la nonchalance de la ministre des Transports, Julie Boulet, quant à la gestion de l’éventuelle fermeture du pont de l’île en 2009. « Les gens de l’Île d’Orléans sont inquiets du flou entourant l’information faite par le ministère et exigent une rencontre régionale avec le personnel responsable du dossier au ministère afin de sortir du marasme dans lequel le gouvernement nous maintient. Le kiosque touristique géré par la Chambre de commerce de l'île a reçu de nombreux appels de compagnies qui organisent des excursions en autobus se demandant si le pont sera fermé cet été. C'est assez pour inquiéter les commerçants et les acteurs économiques de l'île», estime M. Benoit.

Le député de Montmorency s’est engagé envers le comité de vigie du pont de l’Île à ce que le dossier de la revitalisation du pont soit géré en respectant les résidents et le secteur économique. M. Benoit considère qu’une logistique boiteuse emmène inévitablement le chaos et c’est ce que le comité s’est engagé à éviter. « Nous voulons interpeller les différents ministères à prendre en considération les demandes du secteur économique de l’Île et à agir en conséquence», ajoute M. Benoit.

Pour une gestion cohérente des travaux

Le député adéquiste insiste pour que le message que l’on porte aujourd’hui à l’attention du gouvernement soit la base d’une coopération positive qui mènera à une gestion cohérente de la logistique des travaux. «Nous voulons que la population sache que l'île sera accessible et que les travaux ne seront pas un frein à l’économie locale. Comprenons nous bien, la réfection du pont est nécessaire et nous avons à cœur de trouver le meilleur équilibre possible entre les intervenants». Le comité de vigie s’est constitué afin de s’assurer que l’information soit la même, tant en amont qu’en aval. Le comité, dont la porte-parole est Andrée Marchand, de l'Auberge La Goéliche, est formé des représentants du Centre local de développement de l'île d'Orléans, de la Chambre de commerce, du préfet de l’île et du député de Montmorency.

Organisations: Chambre, Transports, Andrée Marchand Auberge La Goéliche Centre local

Lieux géographiques: Montmorency, Île d’Orléans, Développement de l'île d'Orléans

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires