Monique F. Leroux écrit une page d’histoire de la Caisse Desjardins de Beauport

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La présidente et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins, Monique F. Leroux, n’a pas parlé finance, mais plutôt de fierté et de sentiment d'appartenance à titre d’invitée spéciale au cocktail dînatoire reconnaissance offert à l’ensemble des employés actuels et passés de la Caisse Desjardins de Beauport. Présentées à la salle de réception du Club de golf Royal Québec de Boischatel, ces grandes retrouvailles venaient couronner la série d'activités marquant le centenaire de l’établissement.

Plus de 200 convives ont répondu à l’invitation de la présidente Me Murielle Drapeau et de la directrice générale Madeleine Arsenault qui avaient concocté comme pièce de résistance la venue de la première femme à accéder à la présidence de Desjardins et la première à occuper un tel poste au sein d’institutions financières au Canada.

Malgré un emploi du temps très chargé, Mme Leroux ne voulait pas rater cette occasion de venir féliciter tous les employés ayant contribué au succès de l'établissement au fil de toutes ces années. C'est dans une atmosphère de réjouissances quelle s'est joint au groupe pour échanger autant avec les membres de la direction que l'ensemble des membres du personnel et leur rappeler que les valeurs démocratiques et de solidarité avaient fait de la caisse la fierté de la communauté beauportoise.

Des souvenirs inoubliables

Un des moments forts du cocktail fut certes celui où elle a rencontré une des premières employées de la caisse, Émeline Grenier, 92 ans, qui a suivi les traces de son père, Jules Grenier, premier gérant, en travaillant à la caisse pendant plus de 37 ans, sans compter les sept années comme bénévole à ses débuts. L'événement a aussi donné l'opportunité à la direction de la caisse de souligner la présence de Michel Bonnelly, le vétéran des employés actuels de la caisse qui compte plus de 44 ans de loyaux services au sein de la coopérative financière, ainsi que celle de la vice-présidente principale aux Communications stratégiques et aux affaires de la direction du Mouvement Desjardins, Marie-Huguette Cormier, qui avait débuté sa carrière à la Caisse de Sainte-Thérèse-de-Lisieux. Fondée le 3 mai 1908, la première Caisse populaire de Beauport a été le fruit d’un travail collectif de gens qui ont cru en un lieu où coexisteraient des valeurs de coopération, de solidarité, d’entraide et de démocratie. Par la suite, vers la fin de la guerre, en 1944 et 1945, deux nouvelles coopératives ont vu le jour dans la région, la Caisse de Sainte-Thérèse-de-Lisieux et la Caisse Desjardins de Sainte-Brigitte-de-Laval. C’est en décembre 1998 qu'elles se sont regroupées pour devenir ce qui est aujourd’hui le centre d’expertise financière la Caisse Desjardins de Beauport.

Organisations: Caisse Desjardins de Beauport, Caisse de Sainte-Thérèse-de-Lisieux, Communications stratégiques Mouvement Desjardins Caisse populaire de Beauport Caisse Desjardins de Sainte-Brigitte-de-Laval

Lieux géographiques: Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires