Jacques Mathieu rappellera la vie à Beauport en 1725

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'historien Jacques Mathieu prononcera une conférence sur la vie à Beauport en 1725, le mercredi 15 avril prochain à 19h30, à la salle Jean Paul-Lemieux de la Bibliothèque municipale Étienne-Parent. L'activité s'inscrit dans le cadre de la troisième d'une série de quatre conférences initiées par la Société d’art et d’histoire de Beauport (SAHB) permettant de mieux connaître le milieu beauportois à travers ses 375 ans.

Jacques Mathieu rappellera la vie à Beauport en 1725

«En 1725, pour se conformer à une ordonnance générale de l’intendant, la seigneuresse de Beauport produit un «aveu et dénombrement». Ce document relève, terre par terre, l’identité du propriétaire, les bâtiments qui y sont construits et la superficie des terres en prairie ou en culture. La conférence de Jacques Mathieu permettra d'en connaître davantage sur trois phénomènes principaux de l’espace seigneurial et familial; l’occupation des terres, le regroupement ou la dispersion des familles ainsi que l’ouverture ou la fermeture de l’espace seigneurial aux personnes de l’extérieur», souligne la présidente de la SAHB, Nicole Lizotte.

Auteur de plusieurs ouvrages sur la Nouvelle-France

Originaire de Beauport, Jacques Mathieu est spécialiste en histoire de la Nouvelle-France. Détenteur d'un doctorat en histoire de l'Université Laval, il a réalisé de nombreux travaux sur l’industrie et le commerce qui l'ont amené à publier en 1991 sous forme de manuel «La Nouvelle-France : les Français en Amérique du Nord XVIe - XVIIIe siècle». Il a également publié en collaboration plusieurs autres travaux sur la famille, la mobilité des personnes et la propriété foncière comme «Espaces-temps familiaux au Canada aux XVIIe et XVIIIe siècles» en 1995, « L’occupation des terres sous le Régime français», chez Septentrion en 1991, «Peuplement colonisateur aux XVIIe et XVIIIe siècles» et «Mobilité et sédentarité : stratégies familiales en Nouvelle-France, Recherches sociographiques» en 1987. Il s’intéresse aussi aux diverses facettes de la rencontre des disciplines et des rapports des sociétés à leur passé. «Les Plaines d’Abraham, Le culte de l’idéal» réalisé en septembre 1993 en donne un bel aperçu. L'entrée à cette conférence est libre et les portes de la salle Jean Paul-Lemieux ouvriront à compter de 19 h.

Organisations: Université Laval

Lieux géographiques: Nouvelle-France Originaire de Beauport, Amérique du Nord XVIe, Canada Plaines d’Abraham

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires