Le développement du Parc de la Chute-Montmorency sera relancé

Marc
Marc Cochrane
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

4e déjeuner du député Raymond Bernier

Parce qu'il croit que le bas de la Chute Montmorency est plus qu'un stationnement, le député de Montmorency, Raymond Bernier, a entrepris des démarches pour relancer le plan d'aménagement du Parc de la Chute-Montmorency.

Le développement du Parc de la Chute-Montmorency sera relancé

Lors de son 4e déjeuner, tenu en présence de 50 personnes, le 22 octobre, à la salle des Chevaliers de Colomb Montmorency, à Beauport, M. Bernier a affirmé qu'il avait contacté la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec, Lyne Beauchamp, et le nouveau président de la Société des établissements de plein air du Québec, Alain Cloutier, afin de relancer les activités du comité de mise en valeur du Parc de la Chute-Montmorency. «Il faut absolument aménager le bas de la Chute Montmorency et le mettre en valeur pour développer tout le secteur du quartier Montmorency. Le comité existait depuis une douzaine d'années et il faut qu'il reprenne ses travaux», a déclaré M. Bernier lors d'un déjeuner qui portait justement sur les lieux de diffusion patrimoniaux, artistiques et culturels de la circonscription de Montmorency.

Un des plus visités

Il a ajouté que le Parc de la Chute-Montmorency représente un des attraits les plus visités par les touristes dans la grande région de Québec (environ 800 000 visiteurs par année) et que bien que des choses aient été réalisées par le passé (téléphérique, gare, escalier), il ne faut pas en rester là et ajouter à l'offre touristique déjà en place.

Projet d'hôtel

M. Bernier a rappelé qu'un projet d'hôtel avait déjà été suggéré, mais que, si celui-ci est retenu, il devra respecter la vocation du parc et non pas inclure des copropriétés.

Selon l'attaché politique du député de Montmorency, Steeve Arbour, le comité de mise en valeur du Parc de la Chute-Montmorency va amorcer ses activités après les élections municipales car des élus des environs en feront partie.

Des trésors du Québec

Raymond Bernier a profité de son déjeuner pour rappeler que l'histoire de la province a débuté dans Montmorency, une circonscription qui regorge de trésors du Québec tels le Moulin du Petit-Pré, la Maison Vézina, le Parc maritime de Saint-Laurent, le Manoir Mauvide-Genest, la Maison Drouin, la Maison de nos aïeux, le Parc des ancêtres, l'Espace Félix-Leclerc, la Maison Tessier-Laplante, le Manoir Montmorency et les églises paroissiales.

Il a aussi présenté les programmes du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec qui peuvent permettre aux organismes culturels et patrimoniaux d'obtenir du financement soit les aides aux immobilisations, aux projets, au fonctionnement et aux initiatives de partenariat.

Le prochain déjeuner du député Bernier aura lieu le jeudi 19 novembre, à 7 h 30, au Centre Olivier-Le Tardif, 277, rue du Couvent, à Château-Richer. Les cartes sont en vente en composant le 418 660-6870.

Organisations: Parcs du Québec, Société des établissements de plein air du Québec, Maison Vézina Maison Drouin Maison Tessier-Laplante Ministère de la Culture Centre Olivier-Le Tardif

Lieux géographiques: Secteur du quartier Montmorency, Développement du Parc de la Chute-Montmorency, Beauport Région de Québec Rue du Couvent Château-Richer

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires