Lancement d’un nouveau modèle de financement pour les entrepreneurs en région

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Réseau des Sociétés d'aide au développement des collectivités du Québec (SADC) et des Centres d'aide aux entreprises (CAE) et la Banque de développement du Canada (BDC) ont annoncé, ce midi à Québec, un nouveau partenariat en matière de financement de petites entreprises en région.

Pierre Marois et Patrice Bernard sont fiers de ce nouveau modèle de financement pour les entrepreneurs en région. <@CP> (Photo Michel Bédard)

Selon les termes de l’entente, en vertu de ce partenariat, une Société d'aide au développement des collectivités du Québec ou un Centre d’aide aux entreprises accrédité par la Banque de développement du Canada pourra autoriser, au nom de la banque, un montant de financement additionnel pouvant aller jusqu'au double du montant autorisé par la SADC ou le CAE, jusqu'à concurrence de 50 000 $. «La BDC effectuera le prêt en se fondant entièrement sur le contrôle diligent réalisé par la SADC ou le CAE. En plus de réduire considérablement les délais d'autorisation des prêts, cette mesure conjointe permettra maintenant aux SADC et CAE d'octroyer jusqu'à 200 000 $ en prêts aux entreprises admissibles. Les deux organisations continueront également à mettre en commun leur expertise pour soutenir les projets de plus grande envergure», a souligné le président du Réseau des SADC et CAE, Pierre Marois.

Un avantage pour les entreprises en région

M. Marois est d’ailleurs convaincu que ce modèle permettra de mieux aider les entrepreneurs. «Travailler en synergie, changer nos mentalités, être complémentaire plutôt qu'en compétition permet de mieux aider les entreprises en région. Les SADC et CAE, qui connaissent bien leur milieu, offrent un suivi des entreprises qu'ils financent conjointement avec la BDC. La connaissance du milieu est primordiale lorsque les projets d'entreprises comportent plus de risques. Ce sont souvent ces projets que d'autres institutions n'osent pas financer qui deviennent, grâce à un bon encadrement, des exemples de réussites surprenantes», a précisé M. Marois. Pour le premier vice-président, Financement et consultation - Région du Québec pour la BDC, Patrice Bernard, ce nouveau partenariat est une façon novatrice pour la banque de soutenir davantage d'entrepreneurs, notamment à l'extérieur des centres urbains. «Notre objectif est de rejoindre le plus grand nombre d'entrepreneurs possible afin qu'ils puissent bénéficier de nos services de financement et de consultation. En combinant de cette façon les efforts de nos 20 centres d'affaires au Québec à ceux des 67 bureaux de la SADC et CAE, les entrepreneurs en région bénéficient d'un meilleur accès aux diverses sources de financement, ainsi que d'une plus grande efficacité dans le traitement de leur demande de prêt», a mentionné M. Bernard.

Plus de 200 M $ d’actifs

En 2009-2010, la collaboration entre les Sociétés d'aide au développement des collectivités du Québec et les Centres d'aide aux entreprises du Québec et la Banque de développement du Canada a généré un volume d'affaires de 73 M $, une augmentation de 22 % par rapport à l'an dernier. Depuis près de 30 ans, le Réseau des SADC, qui regroupe 57 SADC et 10 CAE, travaille au développement des régions. Il possède plus de 200 M $ d'actifs pour financer des entreprises et des projets collectifs. Ses secteurs d'expertise touchent le développement local, l'emploi, la diversification de l'économie des régions, la création de nouvelles entreprises, la sensibilisation à l'entrepreneuriat et la lutte contre l'exode des jeunes. Pour plus d'information, visitez le www.reseau-sadc.qc.ca.

Organisations: Réseau des SADC, CAE, Banque de développement du Canada Sociétés d'aide Centre d’aide aux entreprises

Lieux géographiques: Région du Québec, Centres

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires