Rendez-vous retraite bnc.ca/retraite - Chronique N°9

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Connaissez-vous bien votre régime de retraite ?

De plus en plus de régimes de retraite sont à cotisation déterminée, et cette situation fait couler beaucoup d’encre par les temps qui courent. On n’accorde pas toujours d’importance à la différence existant entre ce régime et celui à prestations déterminées, mais il s’agit pourtant d’une question cruciale dans la planification de votre retraite.

Daniel Drolet: Conseiller en placement

 

Les régimes complémentaires de retraite que certains employeurs offrent à leurs salariés constituent un avantage de taille pour ces derniers, car ils leur procurent une source de revenu supplémentaire à la retraite. Ces régimes existent sous deux principales formes : les régimes à prestations déterminées (RRPD) et ceux à cotisation déterminée (RRCD).

 

Les RRPD sont habituellement les plus prisés par les travailleurs. Ce type de régime présente l'avantage de déterminer à l'avance, selon une formule précise, le montant de la rente de retraite qui sera versée à chaque employé. Les employés cotisent au régime de retraite en fonction de leur salaire, et leur employeur verse la différence. Les cotisations à payer au régime sont réévaluées régulièrement par un actuaire. Or, si l'actif de la caisse s'avère insuffisant pour payer les rentes prévues au régime, c'est l'employeur qui a la responsabilité de renflouer les coffres.

 

Du côté des RRCD, la cotisation à payer par l'employeur et, le cas échéant, par le travailleur est fixée à l'avance. Toutefois, le montant de la prestation de retraite demeure inconnu, car il dépend en bonne partie du rendement des placements faits par le régime. En d'autres mots, ce sont les travailleurs qui assument les risques liés aux rendements et, par conséquent, ils ne connaissent pas le montant des prestations qu'ils recevront à la retraite.

 

Si le régime de retraite de votre employeur est à cotisation déterminée, vous devrez doubler de vigilance dans l'élaboration et le suivi de votre plan de retraite. En effet, puisque vous ne connaissez pas la rente exacte à laquelle vous aurez droit à la retraite, il pourrait être nécessaire de prévoir d'autres fonds pour vous permettre alors de maintenir votre rythme de vie.

 

Si vous avez accès à un régime de retraite d'employeur, vous avez déjà une longueur d'avance dans l'accumulation d'un capital de retraite. Assurez-vous toutefois que celui-ci sera suffisant pour maintenir votre niveau de vie lorsque vous quitterez le travail. Pour ce faire, un conseiller peut vous aider à effectuer les calculs nécessaires et ajuster votre plan de retraite en conséquence.

 

 

Daniel Drolet

Conseiller en placement

Financière Banque Nationale

Organisations: Chronique retraite Banque Nationale

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page