Rendez-vous retraite bnc.ca/retraite - Chronique N°12

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Planifier sa retraite au féminin

Beaucoup de femmes ignorent qu’il leur en coûtera davantage que les hommes pour profiter d’une retraite dans le même confort. Cela peut paraître tout à fait injuste, mais les conseillers financiers connaissent bien cette réalité.

Daniel Drolet: Conseiller en placement

 

Plusieurs raisons expliquent ce phénomène. L'une d'elles est que les femmes vivent généralement plus longtemps que les hommes, comme le confirment de nombreuses études. Par conséquent, la retraite au féminin est généralement plus longue. De plus, les progrès de la médecine et l'attention croissante portée à la santé et à la nutrition ont considérablement prolongé l'espérance de vie au Canada. Ainsi, nous ne parlons plus d'une retraite d'une durée de 10 ou 15 ans, mais bien d'une retraite qui pourrait s'étendre sur 40 ans !

 

Les plus récents résultats de l'Indice retraite Banque Nationale fournissent d'ailleurs de précieuses indications sur la perception des Canadiens quant à la retraite. Celui-ci révèle entre autres que les hommes se disent beaucoup plus confiants que les femmes lorsqu'on aborde l'aspect des connaissances financières reliées à la retraite.

 

Comment résoudre cette situation ? Les femmes doivent adopter une attitude proactive dans leur planification financière. Elles devraient ainsi commencer à veiller à leur sécurité financière le plus tôt possible.

 

Si vous êtes une femme, voici quelques conseils pour vous aider :

 

  1. Épargnez le plus tôt possible. Plus vous commencerez tôt, plus vos économies bénéficieront du temps pour fructifier.
  2. Cotisez régulièrement à un REER. Un programme d'investissement systématique vous permet d'épargner régulièrement le montant de votre choix, ce qui demande moins de sacrifices que de verser un seul montant en fin d'année.
  3. Diversifiez vos placements. Rencontrez votre conseiller financier pour choisir les placements adaptés à votre profil d'investisseur, établi selon vos besoins à la retraite, vos objectifs et votre situation personnelle.
  4. Intéressez-vous à vos placements. Faire le suivi de vos placements ne vous demandera que quelques minutes par mois. Il s'agit de temps bien investi, car c'est votre avenir et votre argent qui sont en jeu.
  5. Gardez votre conseiller financier informé. Avisez-le de tout changement à votre situation afin qu'il puisse ajuster votre plan de retraite si nécessaire.

 

Ainsi, une bonne planification augmente vos chances de vivre une retraite réussie. Toutefois, si cette tâche vous semble insurmontable, n'hésitez pas à demander l'aide d'un conseiller. Il dispose de tous les outils pour vous guider sur le chemin de la réussite.

 

Daniel Drolet

Conseiller en placement

Financière Banque Nationale

Organisations: Chronique retraite Banque Nationale

Lieux géographiques: Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page