«La culture est l’expression de l’identité collective d’un peuple» - François Legault

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Menée par François Legault et Charles Sirois, la Coalition pour l’avenir du Québec a dévoilé, ce matin, à Québec son document de propositions sur la langue française et la culture. Qualifié d’ambitieux, ce document contient plusieurs initiatives qui contribueraient à mieux assurer la pérennité de la langue française et le rayonnement de la culture québécoise.

De passage dans le Vieux-Québec, ce matin, François Legault a déclaré que des mesures vigoureuses devaient être prises pour consolider la position du français au Québec.<@CP> (Photo Michel Bédard)

«La culture est l’expression de l’identité collective d’un peuple. Négliger sa culture est une négation de soi-même. C’est aussi se priver d’un puissant outil de développement social et économique, dont tous peuvent bénéficier», a déclaré M. Legault, lors d’un point de presse au Centre d’interprétation de Place Royale.

Le programme de la Coalition propose, entre autres, des mesures visant à accroître la diffusion de la culture québécoise au Québec et à l’étranger. Pour promouvoir le français, la Coalition autoriserait des investissements de 125 M$ pour doubler les ressources du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles afin de faciliter l’intégration des nouveaux arrivants à la société québécoise.

Réduction du nombre d’immigrants

La Coalition réduirait par contre pour une période de deux ans le nombre de 45 000 immigrants reçus par année au Québec dans le but de mettre en place les mesures nécessaires pour maximiser l’employabilité et la francisation de ces derniers. Elle consacrerait par ailleurs des ressources supplémentaires à l’enseignement du français dans le réseau collégial québécois avec des investissements de 125 M$. Dans le cas des écoles passerelles, elle permettrait l’utilisation par le gouvernement du Québec de la clause dérogatoire lorsqu’il s’agit de défendre la langue française, qui, selon Charles Sirois, forme le dénominateur commun de l’identité québécoise. «Nous devons assurer la pérennité de la langue française. C’est une responsabilité que nous avons vis-à-vis nos ancêtres et nos descendants»,a ajouté M. Sirois.

Rayonnement à l’étranger

La Coalition propose aussi des actions additionnelles afin de mieux bénéficier du potentiel de rayonnement de la culture québécoise à l’étranger. De l’avis de MM. Legault et Sirois, le gouvernement devrait accroître les budgets dédiés aux arts et à la culture dans les écoles afin que les jeunes puissent avoir accès à un plus grand nombre d’activités culturelles. Des investissements de 75 M$ seraient requis pour soutenir l’exportation des produits culturels vers de nouveaux marchés et accroître la présence culturelle du Québec dans l’univers numérique.

Ce quatrième document de la Coalition sur la culture et la langue française vient s’ajouter aux trois précédents documents qui portaient sur l’éducation, la santé et l’économie.

François Legault et Charles Sirois entreprendront dès le 12 septembre une tournée des 17 régions du Québec pour consulter la population sur ces propositions qui sont disponibles sur le site www.coalitionavenir.org.

Organisations: La Coalition, Centre d’interprétation, Ministère de l’Immigration

Lieux géographiques: Québec, Place Royale

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires