Jonathan Tremblay déplore la décision des conservateurs

Marc
Marc Cochrane
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Abolition des services d’assurance-emploi dans les bureaux de Service Canada de l'est du Québec

Le député de Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord, Jonathan Tremblay, s’insurge de la décision qu'il qualifie de purement administrative des conservateurs de mettre fin aux services d’assurance-emploi offerts dans les bureaux de Service Canada dans l’est du Québec, dont ceux de Forestville et La Malbaie.

Jonathan Tremblay (Photo: Archives)

Il s'en prend à la décision prise aussi par la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, Diane Finley, alors que le taux de chômage en Haute-Côte-Nord et en Charlevoix constitue l’un des plus élevés au Canada (actuellement 9,3 % et en période de trou noir, c'est-à-dire de février à mai, le taux de chômage est plus de 11 %).

«Les coupures annoncées par la ministre conservatrice réduiraient de façon considérable les services directs offerts aux citoyens et aux demandeurs de l’assurance-emploi», soutient le député néo-démocrate.

Après l’abolition des emplois, dont les agents de services aux citoyens, les demandes devront être acheminées par voie électronique uniquement.

«Les personnes les plus touchées par cette centralisation des services sont sans aucun doute celles qui n’ont pas Internet et qui nécessitent une assistance humaine pour remplir leur demande de prestations», ajoute M. Tremblay.

«Cette décision prise par les conservateurs, sans aucune consultation et en sachant que la Haute-Côte-Nord et Charlevoix sont déjà durement touchées par les coupures à l’assurance-emploi, se voient maintenant perdre des emplois. C’est la goutte qui fait déborder le vase», déclare le député.

«Force est de constater le double discours et le mépris des conservateurs. Alors que le Premier ministre était venu ici même, dans Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord, lors de la dernière campagne électorale pour nous annoncer qu’il allait donner le pouvoir aux régions en créant des emplois, ce même premier ministre annonce maintenant des pertes d’emploi et la fin des services directs aux citoyens en région», s’indigne Jonathan Tremblay.

«Mon collègue, le député de Jonquière-Alma et porte-parole néo-démocrate en matière d’assurance-emploi, Claude Patry, a interpelé la ministre Diane Finley afin qu’elle revoie sa décision. Les citoyens de la Haute-Côte-Nord peuvent compter non seulement sur mon appui afin de maintenir le service traditionnel, mais aussi sur toute une équipe de députés néo-démocrates qui réclameront au gouvernement de revoir sa stratégie de modernisation de l’assurance-emploi», renchérit le député Tremblay.

«Pour un gouvernement qui vient à peine de dépenser 50 000 $ pour des avions en carton, je crois sincèrement qu’il aurait été plus pertinent de maintenir les emplois d’agents de services aux citoyens», mentionne Jonathan Tremblay. (M.C.)

Organisations: Service Canada, Ressources humaines

Lieux géographiques: Haute-Côte-Nord, Charlevoix, Québec Canada Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord Jonquière-Alma

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires