Réduction d’élus: le PQ favorable au débat

Véronique
Véronique Demers
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires municipales, Daniel Ratthé, demande au ministre des Affaires municipales Laurent Lessard de presser le pas pour lancer un débat sur la réduction du nombre d’élus municipaux, afin que les modifications soient en vigueur pour les prochaines élections de 2013.

Plusieurs conseils municipaux ont déjà formulé des demandes de modification pour que celles-ci puissent être en vigueur aux élections de 2013. «La population comprendrait mal que le gouvernement repousse aux élections municipales de 2017 le fruit d'une réflexion passablement avancée dans bien des municipalités», a exprimé le député péquiste de Blainville.

«Compte tenu de la réflexion amorcée au sein de plusieurs conseils municipaux sur la représentativité, il appartient au ministre Lessard de présenter à l'Assemblée nationale une proposition de modifications des critères», a insisté M. Ratthé.

La semaine dernière, en commission parlementaire, le ministre Laurent Lessard a ouvert la porte à la modification des critères de représentativité. Notons que ceux-ci n'ont pas été revus depuis 1987. «La balle est dans le camp du ministre Lessard», a conclu Daniel Ratthé.

«La balle est dans le camps du ministre Lessard»

Labeaume attend

À Québec, l'administration Labeaume souhaite diminuer le nombre d'élus municipaux de 27 à 21. Selon la loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, une ville de cette taille (plus de 500 000 habitants) devrait comporter de 30 à 90 conseillers municipaux.

Régis Labeaume attend toujours une décision favorable du ministre Lessard.

Groupe Québec Hebdo.

 

Organisations: PQ, Assemblée nationale, Québec Hebdo

Lieux géographiques: Blainville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires