Le procès Labeaume-Guilbault reporté au printemps

Véronique
Véronique Demers
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le procès sur la poursuite en diffamation de 100 000$ du maire Labeaume à l’intention du conseiller municipal Jean Guilbault a été reporté au printemps.

Le conseiller du district Laurentien, Jean Guilbault. (Photo archives Québec Hebdo)

La juge Michèle Lacroix a rendu cette décision jeudi matin. L’audition de la requête de M. Guilbault – le rejet de la poursuite en diffamation – sera entendue au même moment que l’audition de la poursuite.

Après s’être retiré de l’Équipe Labeaume en décembre 2010, le conseiller du district Laurentien a déclaré sur les ondes de Vox que le maire de Québec «procède par intimidation et par peur» dans la gestion de son équipe. Régis Labeaume a alors réagi en déposant une poursuite de 100 000$ pour atteinte à sa réputation.

Jean Guilbault juge que la poursuite est une procédure abusive et que ses propos à l’endroit de M. Labeaume n’entraînent aucun dommage. La juge Michèle Lacroix a demandé aux deux parties de réduire la liste du nombre de témoins – actuellement fixée à 27 – afin d’écourter la durée du procès. La date du procès au printemps prochain sera fixée le 8 décembre.

Groupe Québec Hebdo.

Organisations: Québec Hebdo

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires