Le conseil de la semaine

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Bonjour M. Charette

Chaque jour, une nouvelle compagnie automobile rappelle une série de véhicules. Ne serait-ce pas simplement la peur de procès en Amérique du Nord qui motive tous ces rappels ? Je ne pense pas qu'il y ait plus de défauts qu'avant, mais les constructeurs ont tous cherché à corriger le problème en communiquant le moins possible pour ne pas abîmer leur image de marque.

Jean-Guy

Vous avez en parti raison, mais le problème est plus complexe.Il y a en premier lieu, un effet conjoncturel lié à l'affaire Toyota et à l'emballement de la machine médiatique américaine autour de cette question, qui amène Toyota à procéder en hâte à toute une série de rappels qu'il s'apprêtait à différer ou à gérer sur le moyen terme. Du coup, puisque la référence du secteur automobile qu'était Toyota se comporte de la sorte, il n'y a plus de désavantage compétitif à rappeler, et du coup tout le monde rappelle. C'est ce qui passé depuis le mois de novembre 2009.

Ensuite, quand on se demande ce qu'il y a derrière, il y a deux choses : la difficulté structurelle à gérer la très large diversification des gammes et le très rapide renouvellement des mêmes gammes, qui est difficile en temps normal et qui devient très difficile en situation économique tendue.

Parce qu'à ce moment-là, il y a des pressions à la baisse des coûts qui s'accroissent, qui, d'une part, font prendre davantage de risques aux constructeurs, qui sont plus attentifs aux coûts et un peu moins à la qualité, et d'autre part, font hésiter les constructeurs lorsqu'il s'agit de procéder à des rappels "normaux."

C'est probablement ce qui s'est passé chez Toyota : on a une entreprise qui n'est pas habituée aux pertes, qui subit des pertes depuis 2008, qui, du coup, est sous tension et dont la direction a trop hésité à se lancer dans des opérations de rappel, toujours coûteuses et problématiques du point de vue de l'image de marque.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires