Infiniti G25X

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le nouveau modèle d’entrée de gamme

On se demande parfois pourquoi les constructeurs ne prennent certaines décisions plus tôt. Dans le monde des berlines de luxe, les constructeurs, pour la plupart, offrent depuis longtemps une vaste gamme de motorisations. Or, depuis la création de la berline G par Infiniti, les acheteurs potentiels n’ont toujours profité que d’un seul choix de moteur. Du côté d’Audi, vous avez le choix d’un 4-cylindres turbo ou un V6 turbo; pour ce qui est de BMW, de Mercedes-Benz et de Lexus, vous avez un vaste choix de V6. Nissan se mettra enfin au diapason et offrira une nouvelle G25 mue par un V6 de 2,5 litres de 218 chevaux. Considérant le fait que, du côté de la concurrence, les modèles d’entrée de gamme constituent, dans certains cas, près de 80 % du chiffre de ventes du modèle, cette nouvelle berline risque de connaître un franc succès.

Des airs de famille

Si vous ne prenez pas le temps d’ouvrir le capot, il vous sera difficile de trouver des différences esthétiques entre une G25 et une G37. La G25 a reçu les mêmes mises à jour que sa grande sœur, y compris un nouvel aménagement intérieur, une console et un tableau de bord redessiné. En termes de châssis, la calandre offre un nouveau coup d’œil avec les phares antibrouillard en coin et de nouvelles jantes. Bref, juste ce qu’il faut pour garder la voiture dans le coup et convaincre les acheteurs qu’ils y trouveront du nouveau. Dans la longue liste des caractéristiques de série de la berline G25 figurent les sièges en cuir, les garnitures intérieures en aluminium, les sièges du conducteur et du passager avant à réglage électrique à huit positions, le régulateur automatique de l'air ambiant, la chaîne audio de haute qualité à six haut-parleurs, la radio par satellite XM (abonnement requis, vendu séparément) et bien d'autres. Toutefois, pour permettre au constructeur d’afficher un prix raisonnable, il n’y a qu’une seule version et aucun système de navigation. Vous avez le choix entre une version à propulsion ou une G25X intégrale.

Un petit V6 qui fait le travail

Le moteur V6 de 2,5 litres à double arbre à cames en tête et à 24 soupapes développe 218 chevaux et produit un couple de 187 livres-pieds, par comparaison avec les 328 chevaux et les 269 livres-pieds du moteur V6 de 3,7 litres du modèle G37. La berline G25 est équipée de série d'une boîte de vitesses automatique à 7 rapports. Cette dernière joue un rôle important quand vient le moment de tirer le maximum de ce petit moteur. Si ce petit V6 est nouveau sous nos cieux, il a fait ses preuves au Japon où il équipe la Nissan Skyline depuis 2006, donc pas d’inquiétude à avoir sur les bobos de jeunesse du moteur. Il est vrai que ce petit V6 n’offre pas les accélérations ni le muscle de la G37, mais il vous permettra de suivre la circulation sur l’autoroute sans problème. Vous serez aussi heureux d’apprendre que la consommation moyenne lors de notre semaine d’essai s’est chiffrée à 11 litres aux 100 kilomètres, ce qui est dans la moyenne pour une berline V6 de ce format.

Le même sentiment de luxe sur la route

Ceux qui recherchent d’abord le côté luxueux de la famille G d’Infiniti sans regarder à tout prix la performance seront comblés par la nouvelle G25. Sur la route, vous avez la même ambiance feutrée, le même environnement de conduite, bref, la même substance, les accélérations et les reprises en moins. J’ai noté un seul défaut que je n’ai pas retrouvé dans la G37 : la position de conduite trop haute à mon goût. Même au plus bas, je trouve encore l’assise trop haute. C’est évidemment une question de goût, mais, personnellement, c’est un petit irritant. Avec un prix de départ de 36 390 $ pour une G25 à propulsion, vous êtes en concurrence directe avec une Audi A4 2.0T ou une BMW 323. Notre voiture d’essai, la G25X se vend à 42 300 $, un prix concurrentiel pour une version à 4 roues motrices. À travers routes et vallons, on retrouve derrière le volant le même sentiment de solidité que la G37. Les accélérations et les reprises ressemblent à celles d’une Lexus IS 250 ou d’une petite BMW. On sent le moteur travailler plus fort, mais donnons le crédit à l’excellente boîte à 7 rapports qui ne donne jamais l’impression que la G25 est lente. Comme nous avons encore un V6 sous le capot, les remises en régime sont relativement douces et souples.

Conclusion

Avec cette nouvelle venue, Infiniti compte aller chercher 30 à 50 % de sa clientèle de berline G, spécialement les femmes. Une version à deux roues motrices, la G25, et deux versions à 4 roues motrices, les G25x et G25x Sport, sont en vente chez les concessionnaires. Infiniti a réussi à réduire la taille du moteur sans compromis sur la conduite, de l’excellent boulot.

Forces

Confort

Tenue de route

Boîte à 7 rapports

Faiblesses

Position de conduite un peu haute

Le poids pourrait être diminué

•    Garantie générale 4 ans/100 000 km

•    Garantie motopropulseur 6 ans/110 000 km

•    Perforation 7 ans/kilométrage illimité

•    Assistance routière 4 ans/kilométrage illimité

•    Nombre de concessionnaires

    Au Québec 6  Au Canada 29

•    MOTEUR

V6 2,5 l DACT, 218 ch à 6400 tr/min

Couple 187 lb-pi à 4700 tr/min

Transmission automatique à 7 rapports avec mode manuel

0-100 km/h 7.6 s

Vitesse maximale 230 km/h

Consommation : 11.3 litres aux 100 km

•    AUTRES COMPOSANTES

    Sécurité active freins ABS, répartition

    électronique de force de freinage,

    assistance au freinage, antipatinage,

    contrôle de stabilité électronique

    Suspension avant/arrière indépendante

    Freins avant/arrière disques

    Direction à crémaillère, assistée

    Pneus    P225/55R17

•    DIMENSIONS

    Empattement 2850 mm

    Longueur 4773 mm

    Largeur 1773 mm

    Hauteur 1453 mm 

    Poids 1606 kg

 Diamètre de braquage 10.8 m

 Coffre 382 l 

Réservoir de carburant 76 l

Prix de base : 36 900$

Modèle à l’essai 43 200$

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires