Harper reçoit Bonhomme, refuse Labeaume.

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La rencontre était à huis clos dans le bureau Harper.

 

 

Pas question pour Harper de jouer au Père Noël pour la ville de Québec. Pas une cenne noire du fédéral pour le nouveau Colisée de Québec.  La mascotte du carnaval d’hiver a quitté Ottawa bredouille sans signaler sa déception.

Contrairement à ce que la couverture de la revue Maclean’s montrait,  Bonhomme n’y avait pas de billets de banque dans sa ceinture fléchée, ni débordant de sa valise.

Rien n’a changé sauf un photo-op pour Harper qui refuse toujours de rencontrer le maire Régis Labeaume pour discuter d’un nouvel amphithéâtre à Québec.

 

Est-ce que Harper a de la difficulté à dire non à Lebeaume, en face à face. Le maire Régis Labeaume aurait-il du se déguiser en Bonhomme?

 

Mais pour Bonhomme c’était autre chose. La rencontre a eu lieu à huis clos pour éviter que les médias rapportent  l’échange. Un mini point de presse a eu lieu à leur sortie où les députés conservateurs du Québec se sont joints au duo. Tous, ensemble ils ont entonné la chanson thème : « Carnaval, mardi gras, Carnaval. »

Ça faisait pas mal quétaine, mais Harper ne semblait pas s’en rendre compte. 

Seul le député Maxime Bernier de la Beauce, était absent. Il ne croit pas au financement des arénas de hockey à même les deniers publics.

Le maire Labeaume, toujours aussi astucieux, à dit de son bureau de Québec qu’il ne voyait rien d’offensant dans la situation : « Les maires passent, mais Bonhomme reste » a-t-il dit de Québec.

Il aurait pu ajouter « les premiers ministres passent aussi. »

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Michel Gagnon
    30 novembre 2010 - 18:48

    J'ai beau regarder la photo avec attention, je ne réussis pas à identifier clairement lequel des deux est le clown. Je me risque et dirais que c'est celui de.....