Harper reçoit un prix douteux

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il fallait s’y attendre

C'était à la grande conférence tenue ce mois-ci à Cancun sur les changements climatiques. Il y avait 187 pays participants.

Pour la quatrième année de file, Stephen Harper s’est vu octroyé le titre de « Fossile colossal de l’année. »

 

Les « Prix fossiles » sont accordés tous les ans en honneur des dinosaures qui n’ont pas réagi aux changements climatiques avant qu’il ne soit trop tard.

Outre le grand prix, le gouvernement Harper a remporté six autres prix « Fossiles » cette année, pour son comportement jugé « obstructionniste » par les 400 groupes environnementaux à la conférence.

Ces six prix font de Harper un vrai champion!

En plus, le Canada s’est classé au 54e rang parmi 57 pays quant à la volonté d’agir pour sauvegarder l’environnement.

Comme dans le passé, Harper n’était pas présent à la conférence. Par contre, il a assisté au grand gala de Noël des députés conservateurs à Ottawa.

Harper a envoyé à sa place, le ministre de l’Environnement, John Baird, qui, comme  dans le passé a refusé d’accepter les prix « Fossiles »  au nom de son chef.

Baird ne pense pas grand chose de l’accord de Kyoto que Harper a déjà qualifié de « complot socialiste. »

C’est peut-être pourquoi Baird a annoncé avec grande ferveur à la suite de la conférence :  « Notre position sur Kyoto n’a pas changé depuis les derniers quatre ans »

Et entre temps les prix « Fossiles » s’accumulent toujours sur le perron au 24 Sussex.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires