Hyundai Elantra 2011

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Boulversement de l'ordre établi

San Diego, Californie – Hyundai a fait bien plus qu’évoluer dans son approche depuis quelques années, elle a littéralement chaussé des bottes de sept lieux. Les modèles récents comme la Sonata et l’utilitaire Tucson démontrent le sérieux de l’entreprise. Hyundai frappe encore une fois très fort avec la nouvelle Elantra qui, non seulement devient une sérieuse menace, mais risque fort d’ébranler les colonnes du temple et changer l’ordre établi dans le monde des véhicules compacts.

 

Un changement de lignes radical

 

C’est la première chose qui démarque les anciens modèles Hyundai des nouveaux, la silhouette. Hyundai a introduit avec ses plus récentes créations le concept de la fluidité sculpturale qui se résume à avoir un style de véhicule qui semble en mouvement, même au repos. Des lignes qui allient modernisme et sportivité avec un rien d’agressivité. Le capot plongeant, les phares qui s’étirent loin sur les ailes et le pare-brise tout en longueur allègent les lignes et procurent une excellente visibilité. À l’arrière, Hyundai lui a relevé les épaules pour lui conférer un style plus sportif. Le coffre est probablement le talon d’Achille du véhicule, il est assez générique, et on pourrait le confondre avec celui de la Sonata; mais c’est là un accrochage bien mineur car, dans l’ensemble, la voiture donne une excellente impression.

 

Un habitacle plus soigné

 

Les responsables de Hyundai admettent s’être inspirés des intérieurs d’Audi pour confectionner celui de l’Elantra. Cette affirmation est un peu prétentieuse, mais il faut admettre que, pour une voiture de cette catégorie, c’est bien au-dessus de la moyenne, et Hyundai nous amène en plus quelques trouvailles. À titre d’exemple, la mousse écologique à base de plantes, qui sert de rembourrage; des sièges chauffants à l'avant et à l'arrière sont offerts sur les versions GLS et Limited, une première dans cette catégorie. Pour plus de commodité, les Elantra offrent une multitude de rangements pratiques partout dans l'habitacle. L’instrumentation est facile à consulter, et la finition, sans reproche. Hyundai utilise une garniture de tissu fabriquée de fibres et de roche volcanique pour un aspect et un toucher raffinés. Les propriétaires d'Elantra pourront également opter pour des caractéristiques haut de gamme comme le déverrouillage avec clé à capteur de proximité, le démarrage par bouton-poussoir, un toit ouvrant électrique, une glace latérale à descente rapide monotouche du côté conducteur avec protection de pincement et une garniture des sièges en cuir, sans oublier un choix de trois chaînes audio, toutes munies d’un branchement pour clé USB et iPod. L'Elantra Limited Navigation est équipée d'une chaîne audio de 360 watts avec amplificateur externe. Le système de navigation en option comprend un écran tactile à haute résolution de 7 pouces et l'activation vocale grâce à un microphone intégré au pavillon. Un mot sur les places arrière; elles sont un peu plus généreuses que la moyenne et pourraient offrir un peu plus d’espace pour la tête.

 

Un nouveau moteur

 

Sous le capot, l'Elantra abrite le tout nouveau moteur 4 cylindres « Nu » de 1,8 litre. Ce nouveau moteur « Nu », qui affiche une puissance de 148 chevaux et un couple de 131 livres-pieds, a été développé afin de remplacer le moteur « Beta » de 2 litres de l'Elantra de la précédente génération. Le moteur « Nu » est plus petit et plus léger de 34 kilos, ce qui contribue ainsi à améliorer de 16 % la consommation de carburant sur la route par rapport au modèle précédent. Elle peut être dotée d'une boîte de vitesses  manuelle à 6 rapports ou d’une automatique à 6 rapports avec mode séquentiel SHIFTRONIC®. L'Elantra 2011 est la première voiture compacte de la gamme Hyundai à être équipée d'une boîte automatique à 6 rapports. Grâce à ces améliorations, Hyundai annonce une cote de consommation estimée de seulement 6,8 litres aux 100 kilomètres en ville et de 4,9 litres aux 100 kilomètres sur la route avec la boîte manuelle à 6 rapports. Avec l’automatique, la cote de consommation est accrue de seulement 0,1 litre aux 100 kilomètres en ville. Sur un trajet de 300 kilomètres, nous avons maintenu une excellente moyenne de 6,5 litres aux 100 kilomètres.

 

Plaisante à conduire

 

Hyundai est le seul fabricant d’automobiles du monde qui possède sa propre division sidérurgique, et les ingénieurs ont passé beaucoup de temps à mettre au point des aciers légers et résistants pour les voitures. L’Elantra, qui est le véhicule le plus léger de sa catégorie, bénéficie d’une excellente tenue de route. J’ai beaucoup apprécié la boîte manuelle très juste et bien synchronisée, mais moins de 10 % des Elantra sur la route en seront équipé. Au moins 90 % des ventes iront à la boîte automatique à 6 rapports très souple et bien étagée. Pour la liaison au sol, Hyundai m’a fait plaisir en adoptant des pneus Continental pour les versions GLS et Limited, la version L de base offrant les très ordinaires pneus Kuhmo. Sur les routes de montagne dans la région de laJolla, la voiture s’est montrée compétente, la suspension offre un bel aplomb, seule la direction devient un peu légère à haut régime; mais soyons honnête, très peu de gens vont pousser la voiture dans ses derniers retranchements comme nous l’avons fait. Les quatre freins à disques de série se sont montrés à la hauteur avec une bonne endurance.

 

Conclusion

 

L’Elantra n’est pas parfaite, mais vient rehausser sensiblement le degré de qualité et de conduite dans cette catégorie. Elle offre de surcroît des lignes superbes à un prix des plus concurrentiels avec une moyenne de consommation parmi les plus basses. Des voitures comme la Corolla sont laissées loin, très loin derrière. Hyundai se retrouve en haut de la hiérarchie avec sa nouvelle Elantra. Hyundai a aussi annoncé une version Touring basée sur cette berline pour l’an prochain, ça promet.

 

 

Forces

Lignes inspirées

Finition à la hauteur

Équipement très complet

Conduite plaisante

Faiblesses

Direction un peu légère à haut régime

Petit manque d’espace pour la tête à l’arrière

Fiche technique

Moteur

4-cyl. de 1,8 L à DACT, 148 ch à 6500 tr/min

Couple : 131 lb-pi à 4700 tr/min

Boîte de vitesses manuelle à 6 rapports,

automatique à 6 rapports 

De 0 à 100 km/h 9,8 s

Vitesse maximale 190 km/h

AUTRES COMPOSANTS 

Sécurité active freins ABS et répartition

électronique de la force de freinage, assistance au freinage 

Suspension 4 roues indépendantes 

Freins avant/arrière disques

Direction à crémaillère, assistée  

Pneus : L, P195/65R15, GL /GLS P205/55R16; Limited P215/45R17 

DIMENSIONS

Empattement 2700 mm

Longueur 4530 mm

Largeur 1775 mm

Hauteur 1435 mm

Poids man : 1207 kg, auto : 1225 kg 

Diamètre de braquage 10,6 m

Coffre 420 L 

Réservoir de carburant 48 L

 

Prix

 

2011 Elantra L (man) 15 849 $

2011 Elantra L (auto) 17 049 $

2011 Elantra GL (man) 17 999 $

2011 Elantra GL (auto) 19 199 $ 

2011 Elantra GLS (man) 19 799 $

2011 Elantra GLS (auto) 20 999 $

2011 Elantra Limited 22 699 $

2011 Elantra Limited Nav. 24 699 $

 

-30-

 

 

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2011. On peut également l’entendre à l’émission Dutrizac, l’après-midi tous les vendredis à 14 :05 sur les ondes du 98,5 fm à Montréal.

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires