Lettre « urgente » du Parti conservateur

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il faut plus d’argent avant les élections

Harper veut plus de dons de ses membres et il les veut le plus vite possible.

Une lettre de sollicitation, signée de la main du grand argentier du parti, le Sénateur Irving Gerstein a été postée aux membres du parti la semaine dernière.

Elle porte les sceaux «URGENT» et «CONFIDENTIEL» et affirme que le parti a besoin d'un autre 243 900 $ rapidement, avant que des élections soient déclenchées.

Le tout semble conçu pour donner aux donateurs potentiels l'impression qu'ils sont dans la confidence des haut-placés du parti au pouvoir. Dans un formulaire ci-joint, les donateurs sont invités à fournir, soit 250 $, 375 $ ou 500 $.

La demande de 243 900 $ est surprenante parce que les conservateurs disposent déjà d’une énorme caisse électorale de plus de 16 millions de dollars.  C’est déjà plus que la loi électorale leur permettra de dépenser durant la prochaine période électorale.

Seize millions c’est trois fois plus que le Parti libéral, quatre fois plus que le NPD et huit fois plus que le Bloc Québécois.

« Nous allons probablement faire face (aux élections) dans les prochaines semaines » écrit Gerstein dans la lettre.

Les fonds recueillis serviront à « défrayer deux semaines d'action et de préparatifs de campagne avant que des élections soient déclenchées. »

Cet «action» dont il parle sera vraisemblablement une deuxième série de pubs négatives dirigées contre Michael Ignatieff, la cible préférée des conservateurs.

Les deux derniers sondages, d’EKOS et NANOS, réalisés après la dernière salve de pubs conservatrices montrent que les publicités négatives ont contribué à creuser un écart de 12 points de différence entre les conservateurs et les libéraux. Harper ne veut toujours pas dire quand il déclenchera des élections.

Tout comme dans la campagne de 2008, les conservateurs veulent dépenser autant qu’ils peuvent sur des pubs durant la période pré-électorale, parce que tout ce qu’ils dépensent avant le déclenchement des élections ne sera pas comptabilisé comme une dépense électorale.

C'est à leur avantage de collecter autant de fonds maintenant, et d’acheter autant de pubs possibles.

Une fois que les élections sont déclenchées les conservateurs doivent respecter la loi électorale à la lettre.  Car lors des dernières élections en 2008 le parti conservateur a été l’objet d’une descente de la GRC, et le procureur d’Élections Canada les a traînés en cour fédérale.

Harper ne voudrait surtout pas voir son parti de nouveau devant les tribunaux. 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Michel Gagnon
    23 février 2011 - 22:06

    Que mon PM m'impressionne par son honnêteté: il ne voudrait pas dépenser illégalement une fois la campagne électorale commencée. Alors allons-y et innondons les média de pubs négatives à grands frais avant le déclenchement de ces élections. Quel bel exemple d'Honnêteté à la sauce "Born Again" . On voit que ces gens sont entourrés de "Preachers" qui visitent les députés con-servateurs régulièrement. Je suis impressionné.