Le CH en 3D: notre expérience

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour la deuxième fois de sa longue histoire, le Canadien de Montréal était diffusé en trois dimensions à la télé. CBC profitait, dimanche, de la Classique Héritage, la partie disputée au Stade McMahon de Calgary, pour présenter une autre partie 3D. Après un match à Toronto en décembre dernier, la télé d'état nous offrait une autre chance de tester cette technologie avec notre sport préféré.

Pour faire l'essai de ce nouveau match en 3D, Panasonic m'a fourni un téléviseur compatible et quatre paires de lunettes. C'est donc en famille que nous avons expérimenté cette partie spéciale. Pour la Classique Héritage, CBC pouvait, en principe, placer ses caméras à des endroits stratégiques pour offrir une meilleure expérience 3D. Lors du match à Toronto, le diffuseur devait composer avec les contraintes techniques du Air Canada Center. On avait donc donné une autre dimension aux caméras déjà installées.

Pour ce match à l'extérieur, CBC avait l'endroit rêvé pour placer ses caméras à des endroits propices au 3D. Malheureusement, le diffuseur n'a pas réussi à trouver des angles de caméras capables de justifier cette technologie. La vue classique n'offrait rien de nouveau ou d'intéressant. La caméra nous offrant la vue la plus impressionnante était située au niveau de la glace. Si certaines séquences nous montraient bien la technologie 3D, certains bogues évidents gâchaient l'expérience. Un poteau de la baie vitrée avait le don de se placer au centre de l'écran. En trois dimensions, ce séparateur nous donnait littéralement mal à la tête.

Évidemment, il ne fallait pas s'attendre à voir la rondelle sortir du téléviseur. La technologie nous permet de profiter d'un effet de profondeur plus prononcé. À ce niveau, c'était réussi. Pour le reste, ce match du Canadien n'était pas assez impressionnant pour justifier l'achat d'un téléviseur 3D ou encore la diffusion de tous les matchs en 3D.

Lors de notre test, les commentaires étaient unanimes à la maison. Les plus vieux n'étaient pas du tout impressionnés. Mon père a gardé ses lunettes durant tout le match. Il n'a pas vraiment apprécié, mais l'expérience ne l'a pas dérangé. Mon frère a trouvé ça beau, mais il n'a pas été renversé par la qualité de l'image. Ma copine, elle, a vraiment détesté. Pour elle, certaines images étaient étourdissantes.

Personnellement, je n'ai pas trouvé que la technologie apportait quelque chose de plus au match de hockey. Lorsque le HD a fait son apparition, l'impact était immédiat. Tous les amateurs de hockey ont fait «wow» en regardant un match en HD. Le 3D n'offre pas cet effet. C'est dommage. Peut-être que la technologie s'améliora encore au fil des mois ou des années. Il faudra encore plusieurs matchs comme celui de dimanche. Les diffuseurs s'ajustent de match en match. Un jour, le 3D sera peut-être la norme. Pour l'instant, ce n'est simplement pas à point.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires