Le cheval pieds nus, ferré ou avec bottes?

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un des sujets les plus controversés est certes le parage naturel. Si auparavant on ne savait pas pourquoi l’on ferrait un cheval, aujourd’hui, on se pose la question.

 

Comme tout humain, j’ai résisté au changement pendant plus d’un an avant de me décider à déferrer mes chevaux. Avoir su, je l’aurais fait plus tôt! Pourquoi?

 

Parce que le parage naturel a permis à mon vieux cheval aux prises avec des problèmes sévères à l’os naviculaire de rallonger sa vie de trois années de qualité. Après deux mois sans fer, il s’est remis à galoper avec les autres chevaux pour s’amuser.

 

Un de mes autres chevaux a cessé d’être maladroit du jour au lendemain et s’est mis à trotter avec élégance.

 

Pourquoi? La circulation sanguine étant rétablie, il ressent à nouveau ses pieds et jambes. Il faut dans certains cas attendre deux mois cependant pour que le cheval puisse s’habituer à marcher sur sa sole et ainsi activer son coussin cristallin qui agit comme pompe.

 

Qu’on ne me dise pas qu’enlever les fers des chevaux n’est fait que par souci d’économie! Moi, j’ai vu de mes yeux les avantages! Toutefois, si un cheval vit sur un sol mou et qu’il sort en ballade sur des sols rocailleux, il aura les pieds en douleur et il aurait intérêt à porter des bottes bien que cela ne soit pas non plus une panacée! À chacun de faire pour le mieux, mais bon sang, continuons de lire et de se renseigner auprès des professionnels pour prendre des décisions éclairées et non faire comme tout le monde ou par tradition!

 

Petite réflexion : Le cheval n’est pas né avec des fers! Est-ce donc une nécessité?

 

Pour en savoir davantage sur le sujet: http://on.fb.me/hNFZQD

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires