Manque de sommeil: vos gadgets peut-être responsables

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ça fait maintenant partie de la routine, au même titre que le brossage de dents. Chaque soir avant d'aller me coucher, je dois vérifier si j'ai reçu un nouveau courriel, un texto ou un message Facebook. Que ce soit sur le iPhone ou sur l'ordinateur, la technologie nous suit maintenant du début à la fin de la journée. Une nouvelle étude démontre cependant un lien entre les troubles du sommeil et l'utilisation des nouvelles technologies.

 

L'étude a été commandée par la National Sleep Foundation. On y apprend que 95% des Américains utilisent une technologie de communication dans l'heure précédant le coucher. L'utilisation de l'ordinateur ou du téléphone aurait des conséquences directes sur la qualité du sommeil. Deux répondants sur trois au sondage ont avoué ne pas dormir suffisamment durant la semaine.

 

Responsable: écrans lumineux

La lumière artificielle dégagée par les appareils électroniques serait responsable des troubles du sommeil selon le Docteur Charles Czeisler de l'école médicale de Harvard. D'après le scientifique, l'exposition à la lumière artificielle entre le coucher du soleil et l'heure de se mettre au lit réduit la sécrétion de mélatonine, l'hormone responsable du sommeil, et augmente l'état d'alerte. C'est pour cette raison qu'il est plus difficile de s'endormir le soir.

 

Le Dr Czeisler croit même que l'invasion des technologies dans la chambre à coucher est responsable de nombreux cas d'insomnie ou de troubles mineurs de sommeil. Le spécialiste fait également la différence entre des technologies de type passives et les autres plus actives. Les technologies passives comme la télévision sont moins nocives pour le sommeil que les technologies actives comme le téléphone cellulaire, l'Internet ou les jeux vidéo. Les technologies activent vous font réfléchir davantage et elles peuvent vous perturber avant d'aller au lit. Un courriel du travail pourrait par exemple vous stresser ou vous faire réfléchir aux tâches qui vous attendent au bureau le lendemain.

 

Les plus jeunes plus à risque

Pratiquement nés avec la technologie dans les mains, les jeunes d'aujourd'hui sont donc les principales victimes de trouble de sommeil liés à l'utilisation de gadgets. En plus d'être affecté par la lumière des appareils électroniques, un adolescent sur dix avoue être réveillé fréquemment par des courriels et messages textes en pleine nuit. Plusieurs jeunes gardent leur téléphone ouvert durant la nuit et sont donc ainsi réveillés par des messages entrants.

 

Le Dr Ceesler se dit inquiet des heures de sommeil des jeunes d'aujourd'hui. Ces derniers dorment en moyenne entre une heure trente et deux heures de moins par jour que les jeunes d'il y a cent ans. Il y a donc plus de 50 heures de sommeil de moins par mois.

 

Les jeunes doivent donc souvent avoir recours à la caféine pour rester éveillés. Le sondage nous apprend qu'ils consomment en moyenne trois breuvages caféinés de 350 ml par jour.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires