La puissance vend encore

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Malgré toutes les nouveautés écologiques dans le monde de l’automobile, l’écoblanchiment est encore difficile à avaler pour bien des gens, surtout les bébé-boumeurs, qui constituent encore la génération qui possèdent le plus d’avoir et, par la même occasion, le plus important pouvoir d’achat. Si, d’un côté, vous avez la guerre des voitures vertes et la course à la petite cylindrée, il reste encore d’importantes poches de résistance. Par exemple, il y a quelques semaines à peine, GM présentait la nouvelle Camaro ZL1 au Salon de l’auto de Chicago. Plus puissante des Camaros jamais construites, cette ZL1 cache dans ses entrailles un moteur V8 de 6,2 litres empruntée à la Corvette ZR1 qui offrira 550 chevaux et autant de couple. Une puissance égale à celle de la Ford Mustang Shelby. De son côté, Ford profite de l’engouement de sa Mustang pour offrir une version Boss qui produira 440 chevaux. Pour ne pas être en reste, Chrysler offrira une version encore plus puissante de sa Challenger SRT8 avec un V8 qui passe de 6,1 à 6,4 litres et 465 chevaux, en hausse de 40 chevaux sur la dernière version. Même Hyundai, qui prêche par l’exemple au chapitre de la frugalité de ses nouvelles mécaniques, offrira un V8 de 5 litres dans son coupé Genesis. Question lui aussi de faire bonne figure face aux Mustang et autres voitures puissantes de cette catégorie. La même chose peut-être dite des voitures plus haut de gamme. Comment expliquer que la nouvelle Ferrari FF, produite à 800 exemplaires par année, vendue plus de 400 000 $ et mue par un moteur V12 de 660 chevaux, ait déjà vendu la production complète de sa première année de commercialisation. Même constat pour la très sélecte Lamborghini Aventador, qui a aussi vendu la totalité de la production de cette super exotique de 700 chevaux. Dans ces deux cas, comme dans la majorité des voitures sport ou exotiques, le tirage est toujours limité, mais une entreprise peut transcender ses valeurs et faire passer son message corporatif par ce modèle.

L’attrait de la puissance

Les voitures, pour la plupart, font appel au rationnel. La voiture moyenne est pratique et bon marché. Des constructeurs comme Hyundai et Kia ont réussi depuis quelques années à ajouter à cette équation l’aspect élégance avec une touche de sportivité et connaissent un succès sans pareil. Mais rien ne vaut la sensation de conduire une voiture unique et puissante. Elle donne une satisfaction et un plaisir sans égal, et des véhicules à plus petit tirage se démarquent de la foule des voitures de série. Les sentiments de plaisir et d'excitation sont suscités par la conduite d'un véhicule rapide et sportif. Il y a aussi la notion d’exclusivité qui entre en ligne. Un véhicule de prestige est souvent à tirage limité et garde ainsi une meilleure valeur de revente. Si vous êtes assez chanceux pour pouvoir vous payer une voiture exotique, vous aurez peut-être le bonheur de voir votre investissement prendre de la valeur. Ce sont des principes qui s’appliquent à tout ce qui est unique au monde. Pourquoi certains achètent uniquement des vins bon marché, alors que d’autres n’ont que des vins d’exception. Même en pleine crise économique, le marché des biens de luxe continue de performer. Pour les fabricants d’automobiles comme pour les autres, les produits haut de gamme représentent les modèles phares qui définissent l’entreprise, ceux qu’on annonce pour attirer la clientèle chez les concessionnaires. Cette stratégie fonctionne depuis des décennies et continuera pour encore bien longtemps. Les deux éléments clés qui font rêver les automobilistes de tous âges sont l’exclusivité et la puissance. Tous les constructeurs d’automobiles le savent, certains l’affichent plus que d’autres; mais si vous prenez le temps de regarder, vous constaterez que tous, sans exception, possèdent au minimum quelques voitures sport, car c’est ce qui attire la clientèle et la fait rêver. Espérons seulement que cela continuera, c’est ce qui met un peu de piment dans notre quotidien.

-30-

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2011. On peut également l’entendre à l’émission Dutrizac, l’après-midi tous les vendredis à 14 :05 sur les ondes du 98,5 fm à Montréal.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires