Chevrolet Cruze Eco

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le moins gourmand de la famille

San Diego, Californie – Comme bien des gens, je suis toujours sceptique face aux chiffres de consommation annoncés par Ressources naturelles Canada ou les constructeurs automobiles.  Ils relèvent trop souvent d’un optimisme délirant. C’est pourquoi j’étais sceptique lorsque GM nous a annoncé une consommation moyenne de 6 litres aux 100 kilomètres pour une Chevrolet Cruze avec quelques traitements aérodynamiques pour améliorer son rendement. Ce genre de consommation de carburant est habituellement réservé aux voitures hybrides.

Peu de changement visuel

Au chapitre du style, il faut avoir l’œil averti pour distinguer une Chevrolet Cruze Eco des autres versions de la Cruze. Pour diminuer la consommation de carburant, GM s’est concentrée sur l’aérodynamisme et la perte de poids. Les ingénieurs de GM ont passé 500 heures en soufflerie pour le modèle Cruze. Le modèle Eco profite d’un obturateur d'air situé plus bas sur la calandre. Il se ferme à haute vitesse pour accroître les caractéristiques aérodynamiques du véhicule et s'ouvre à basse vitesse pour optimiser le refroidissement du moteur. Des pneus Goodyear de 17 pouces à très faible résistance au roulement (de concert avec des roues légères), qui sont également utilisés sur la Volt, contribuent à réduire encore plus le coefficient de traînée. Chevrolet a également ajouté un appendice sous le véhicule qui permet de faire comme un plancher plat et réduit sensiblement les turbulences de l’air. Au chapitre du poids, la réduction de l’épaisseur de la tôle, des joints de soudure, des roues plus légères et la partition de certains équipements pour alléger le véhicule ont permis de réduire le poids de 1 462 à 1 365 kilos. Le groupe motopropulseur est rigoureusement le même que celui de la version Cruze turbo, soit le 4-cylindres de 1,4 litre de 138 chevaux. Le train d'engrenages de la boîte de vitesses manuelle a été optimisé spécifiquement en fonction des roues et des pneus de 17 pouces et propose des rapports incisifs sur le premier et le deuxième rapports, jumelés à un 6e rapport étendu d'une grande efficacité pour la conduite sur l'autoroute. Cette vitesse permet un régime moteur réduit sur l'autoroute, ce qui diminue d'autant plus la consommation de carburant.

220 kilomètres de route sans embuches

C’est par un beau matin de janvier que nous quittions, mon collègue et moi, l’aéroport de Los Angeles en direction de San Diego. Un trajet de 220 kilomètres (dont 200 d’autoroute) idéal pour tirer le maximum de kilomètres sur un plein de carburant. Même si je dois admettre que les routes de la Californie constituent un terrain idéal pour un test de consommation de carburant, nous n’avons pas pour autant ménager la monture. Une fois sur l’autoroute, nous avons suivi la circulation à une vitesse de 115 à 120 km/h. Nous nous sommes même permis quelques détours dans de petits villages côtiers, question d’ajouter quelques kilomètres de ville à notre trajet. À la fin de la journée, nous avons obtenu une cote de consommation de 4,9 litres aux 100 kilomètres, sans effort particulier. On se doit de souligner l’excellente synchronisation de la boîte de vitesses manuelle, le silence de l’habitacle. Vous comprendrez que les cinquième et sixième rapports de la boîte manuelle ne sont là que pour l’économie de carburant. Si vous avez un dépassement à faire, il faut rétrograder sur le 4e, et, même, sur le 3e rapport à l’occasion. Dans l’ensemble, à l’exception d’un intérieur légèrement plus dépouillé (pour sauver du poids) il n’y a pas de grande différence entre la Cruze régulière et la Cruze Eco pour celui ou celle qui prend place au volant.

Conclusion

Un peu à l’image de la Cobalt XFE qui prônait elle aussi la frugalité, la Cruze Eco se veut la champion de l’économie de carburant de la famille, et GM nous a démontré ses belles capacités. Vous devrez monnayer ces améliorations avec un prix à l’achat de 19 495 $. Ce qui est tout de même beaucoup moins que des véhicules hybrides, et vous obtenez des cotes de consommation tout à fait comparables.

Forces

Excellente insonorisation

Finition à la hauteur

Places avant généreuses

Bonne position de conduite

Faiblesses

Direction un peu légère

Frein à tambour sur version de base

Charnières du coffre mal conçues
Qualité de la chaîne audio perfectible

Fiche Technique

•    MOTEURS

    L4 1,4 l turbo DACT, 138 ch à 4900 tr/min
    Couple 148 lb-pi à 1850 tr/min

    Transmission manuelle à 6 rapports, automatique à 6 rapports avec mode manuel (en option)

    0-100 km/h 7.7 s

    Vitesse maximale 200 km

    Consommation (100km): 6,0 L

•    AUTRES COMPOSANTES

    Sécurité active freins ABS, 
    antipatinage, contrôle électronique de la stabilité.

    Suspension avant/arrière Indépendante /
    semi-indépendante

    Freins avant/arrière disques/tambours

    Direction à crémaillère, assistée

    Pneus P225/50R17


•    DIMENSIONS

    Empattement 2685 mm

    Longueur 4597 mm

    Largeur 1796 mm

    Hauteur 1476 mm

    Poids  1365 kilos

    Coffre 425 l

    Réservoir de carburant 59 l

 

Prix : 19 495$

-30-

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2011. On peut également l’entendre à l’émission Dutrizac, l’après-midi tous les vendredis à 14 :05 sur les ondes du 98,5 fm à Montréal.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires