Opéra satirique sur Mulroney

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il ne manquait plus rien que ça

Un opéra bouffon capté sur film, en anglais, chansons, costumes, farces politiques, et même des enveloppes brunes.

Intitulé « Mulroney : l'opéra » cette création hybride pour le moins inusitée, est décrite comme étant une "une expérience télévisuelle unique pour le cinéma, l'opéra et les amoureux de la satire politique."

Toute la vieille gang qu’on a si bien connu sera autour du personnage principal – Mila et ses achats, Pierre Trudeau, le fanfaron à la pirouette, Jean Chrétien, le ti-gars de Shawinigan et Ronald Reagan, le farceur filou.

Il y a même un comédien qui interprétera l’ancien ministre de la défense Robert Coates qui a perdu son poste après s’être fait pincer dans un bordel en Allemagne.

 

On ne parle pas ici de grand art, mais pour ceux qui connaissent la politique fédérale l’initiative est tout à fait d’intérêt. Le film sera en salle puis diffusé à la télévision d’État.

Radio-Canada a déjà les baguettes en l’air et émettra certainement un avis du genre - Radio-Canada n'endosse pas et n'est aucunement responsable du contenu – avant de le diffuser. 

Le réalisateur Larry Weinstein dit que le 18e Premier ministre du Canada est «le sujet parfait pour un opéra, un film épique, une comédie ou une tragédie. »

Et Stephen Harper, qu’est-ce que vous dites de lui, monsieur Weinstein?

« Mulroney: l'opéra » sera projeté dans les salles de cinéma canadiennes les 16 avril et 27 avril.

Ça vaudrait même la peine d’envoyer une copie contrefaite à  Karlheinz Schreiber pour qu’il la visionne dans sa prison allemande.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires