Une orgie de «nananes»

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Harper joue au Père-Noël

Il a beau dire qu’il ne veut pas d’élections, mais ça fait deux semaines que Stephen Harper et une vingtaine de ses ministres et députés sillonnent le pays distribuant de la manne électorale partout.

Le cortège politique conservateur a dépensé plus de 1 milliard $ en une seule semaine. C’est un record pré-électoral canadien.

Environ un peu plus que la moitié a été donnée au Québec.  Des journalistes ont fixé le montant à 504 millions $ pour le Québec.

L’argent est allé à l’industrie, au secteur forestier, aux commerces, aux infrastructures et aux œuvres communautaires et les clubs sportifs.

Harper a aussi affecté 228 millions $ pour réparer les ponts Champlain et Jacques-Cartier avant qu’ils tombent sur la tête à quelqu’un à Montréal.

Contrairement à l’orgie de la semaine précédente, la plupart des annonces étaient de nouveaux projets.

Et cela vient d’un gouvernement qui reconnaît être endetté par-dessus la tête et qui a promis d’éliminer toutes les dépenses non-essentielles dans son budget du 22 mars.

Il y a deux semaines, Harper a distribué 88 millions $ au secteur forestier – dont une bonne partie s’est retrouvée au Québec.

Ce qu’il y a de plus bizarre est sa préoccupation avec les clubs de motoneige au Québec.

Ailleurs au Canada Harper refuse méthodiquement de donner des subventions aux clubs de motoneige, peut importe combien en fait la demande.

Mais au Québec c’est différent.   Les clubs de motoneige sont les enfants gâtés de Harper.  Ils sont ses propres choux-choux.

Au Québec l’argent mouille sur les clubs de motoneige.

La liste des chanceux cette semaine se lit comme le répertoire des clubs :  Le Club des Ours Blancs 256 675 $ ; La Seigneurie Joly Inc. 89 000 $ ; Le Club de Motoneige Beauce-Frontenac 70 000 $ pour une nouvelle « surfaceuse » (c’est en plus du 90 000 $ de  l’an dernier) ; Le Club de motoneige Panet Inc. 94 200 $.

En tout, les amateurs du sport (qui certes n’est pas « professionnel ») calculent les subventions à 6,7 millions $ sur trois ans distribués a travers 25 clubs au Québec.

La semaine dernière ils ont découvert un club de motoneige, près de Sherbrooke, qui avait été oublié par hasard, et n’avait pas encore reçu son cadeau de Harper.

Un député a été expédié en vitesse pour aller remettre une subvention au Club de motoneige Saint-Sébastien.

Les conservateurs disent qu’il est à souhaiter que les membres de ses clubs soient dûment reconnaissants.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires