Pour du cirque, c'est du cirque!

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Plusieurs personnes s’insurgent, car les « nouveaux maîtres », aussi appelés les « chuchoteurs », sont de plus en plus nombreux à l’échelle planétaire, et envahissent toutes les disciplines, tant anglaises que western. Plusieurs dresseurs envieux ou traditionnels trouvent d’un ridicule consommé les numéros de « cirque » que l’on fait faire à ces pauvres chevaux. Est-ce par envie? Je me pose moi-même la question, et j’espère un jour savoir où je me situe par rapport à ces trucs de cirques. Chose certaine : je sais reconnaître si le cheval semble avoir du plaisir ou s’il est maltraité. Et j’ajouterai que, bien souvent, pour pouvoir exécuter des numéros de « cirque », il faut une complicité indubitable entre le maître et le cheval! Alors, pourquoi s’offenser de cette nouvelle tendance?

 

Voici une vidéo plutôt loufoque et peu réaliste. Je me suis surprise à sourire. Ensuite, je me suis demandé pourquoi vous montrer cela. À des fins thérapeutiques? Je n’étais pas entièrement convaincue du pourquoi de la chose, mais Patches, le cheval de la vidéo, semble vraiment heureux et visiblement très désensibilisé à l’égard des monstres urbains! Il n’est pas maigre. Il a une belle robe bien entretenue. Il a même une étincelle dans les yeux. Il a l’air calme et ses propriétaires semblent l’aimer. Même si je n’ai pas l’intention d’exécuter de pareils numéros avec mes propres chevaux, où est le mal, si personne ne se blesse?

 

Pour voir la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=ZJNHNTs7Gbs

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • michel guillemette
    13 avril 2011 - 11:27

    salut Evelyne ,au sujet de la vidéo et de patches ,malgré que pour ma part ,moi aussi j ai nullement l intention de faire des prouesses du genre a mon cheval,loin de moi l idée que je désapprouve au contraire ,chaque personne recherche un bien-être avec son animal favoris ,y a des gens qui éprouve une grande satisfaction a voir leurs chevaux monter sur un tabouret ,d autre a faire faire des révérences a leurs cheval ,la seul chose c est de garder en mémoire que l animal doit aimer ça d abord et avant tout ,donc de toujours savoir où est la limite acceptable face a son animal et pour le savoir c est de vraiment le comprendre ,a la base c est lui qui a le dernier mots ,il s agit juste d apprendre a décoder son langage ,le cheval le dit quand ça en est trop !! Mais une petite parenthèse en passant , ( le hamburger dans le film) ,j espère que c éta un végéburger sinon le gars dans l film ( pas fort ) )))))))

    • Evelyne Villers
      14 avril 2011 - 09:12

      Marc, Je vous remercie également pour votre commentaire. Eh oui, il est vrai que ce métier peut être lucratif. Si c’est fait dans les règles de l’art et que tout le monde y trouve son compte… Michel, Merci pour ton commentaire pertinent et qui touche un point sensible. Tu as su exprimer à haute voix, ce que je disais tout bas. Je suis entièrement d’accord avec toi sur le fait qu’il ne faut pas perdre de vue l’intérêt du cheval. Et comme tu l’exprimes si bien, on doit avant tout reconnaître et accepter les limites de l’animal. Il faut donc que ce soit une relation gagnante pour tous – chose qui est parfois difficile, car l’humain a tendance à s’ambitionner.

  • MARC DANEAU
    13 avril 2011 - 08:59

    BEAUCOUP ONT UN CERTAIN TALENT AVEC LES CHEVAUX,MAIS ILS LE FONT POUR L'ARGENT,POUR GAGNER LEUR VIE ,MOYEN ORIGINAL MAIS PAYANT, EN PRENNANT L'EXEMPLE DE PAT PARRELLI,TOUT LE MONDE CAPOTE SUR SA METHODE ,QUI SANS CONTREDIT DONNE DES RÉSULTATS INCONTESTER, MAIS IL LE FAIT POUR GEGNER SA CROUTE .ET C'EST TRES PAYANTS,SHOWS,CLINIQUES LIVRES,VIDEOS ECT... IL Y A UN DE MES AMIS QUI LE CONNAIS TRES BIEN,C'EST UN QUÉBÉCOIS UNENTRAINEUR,OUFFF IL EST HALUCINANT DE LE VOIR INTERAGIR AVEC UN CHEVAL,JE L'AI VU A PLUSIEURS REPRISES, ET SPÉCIALEMENT AVEC MA JUMENT,QUI N'AVAIT PAS BEAUCOUP D,ENTRAINNEMENT A CE MOMENT LA ...