La relation avant tout!

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après avoir interviewé Philippe Lejeune alors que, le week-end dernier, il était de passage à La Ferme Beaulieu à Sainte-Justine-de-Newton, j’ai dû faire mon mea culpa! J’ai cette fâcheuse tendance à mettre tous les cavaliers de calibre olympique de selle anglaise (dressage et saut d’obstacles) dans le même bateau. À savoir qu’ils n’ont qu’une ambition : remporter l’or tandis que le cheval passe au second rang! Eh bien, je me suis royalement trompée!

Philippe Lejeune incarne le bon sens, en plus de détenir le titre de champion mondial en saut d’obstacles. Il m’avoue ne pas comprendre non plus la pratique du Rollkür utilisée en dressage. « Je ne vois pas à quoi ça sert que le cheval mette sa tête dans le poitrail », s’insurge-t-il. Il ajoute que cela n’améliorera rien et qu’il faut toujours essayer de trouver le meilleur équilibre pour le cheval. Si le cheval n’a pas les qualités requises pour une discipline quelconque, il faut lui en trouver une autre, et surtout respecter ses limites en tout temps! Philippe Lejeune utilise visiblement des techniques dites naturelles et de respect, même s’il n’est pas un chuchoteur.

À peine rentré de l’aéroport après les Jeux équestres mondiaux du Kentucky en 2010, il a reçu près de 17 000 courriels de remerciements. Philippe Lejeune a certainement su transmettre un message. En clair, les félicitations portaient non seulement sur sa réaction lors de la remise des médailles (un homme très humble), mais sur la façon dont il a agi avec son cheval pendant la compétition!

Lorsqu’on entend de la bouche de Philippe Lejeune que le plus beau cadeau qu’on pourrait lui faire serait que le propriétaire de Vigo d’Arsouilles (le cheval avec qui il a emporté l’or et dont il n’est pas propriétaire) reste chez lui pour saillir en permanence après sa carrière de sauteur, qui se terminera en 2012, on peut affirmer que l’écuyer est généreux sur toute la ligne. Il souhaiterait en effet continuer d’en prendre soin et de lui offrir l’exercice dont il aura besoin.

 Visionnez la vidéo.

Croyez-vous que les notions d’équitation éthologique se retrouvent dans toutes les disciplines?

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Evelyne Villers
    28 avril 2011 - 22:22

    Merci Béa et Michel pour vos commentaires de mon blogue. Un article journalistique sera également publié dans le journal papier de Première Édition ce samedi dans la section sport et également disponible sur le Web dès vendredi soir. Surveillez aussi la vidéo et les photos extra.

  • Bea Jarzynska
    27 avril 2011 - 21:46

    Merci beaucoup Evelyne pour ce beau reportage! Et que OUI, le Québec et je dirai même le Canada entier est sous le charme de Monsieur Le Jeune. Je vous invite a lire les commentaires sur: http://www.fermebeaulieufarm.com/philippe_le_jeune_clinic.htm Quel événement incroyable! Et je vous promets de le refaire cet automne! Merci a tous les commanditaires, cavaliers et volontaires! Quel spectacle! Bea

  • Bea Jarzynska
    27 avril 2011 - 21:44

    Merci beaucoup Evelyne pour ce beau reportage! Et que OUI, le Québec et je dirai même le Canada entier est sous le charme de Monsieur Le Jeune. Je vous invite a lire les commentaires sur: http://www.fermebeaulieufarm.com/philippe_le_jeune_clinic.htm Quel événement incroyable! Et je vous promets de le refaire cet automne! Merci a tous les commanditaires, cavaliers et volontaires! Quel spectacle! Bea

  • michel guillemette
    27 avril 2011 - 13:27

    Vraiment plaisant ton texte avec monsieur Lejeune et je doit t avouer que j aurai aimé en lire d avantage sur lui car un homme de cette tranche doit avoir des milliers d histoire autant magnifiques les unes que les autres sur les chevaux !! Pour ta questions a la fin ,les notions équitation éthologique ! j imagine qu en effet ,que dans tout sport équestre bon nombre d adeptes adopte une bonne manière (dite éthologique) mais comme dans toute chose ,y a toujours des ti-clin qui font exception a la règle et qui n en font qu a leur têtes mais j imagine qu avec tous les documents maintenant disponible sur les bon traitements a apporté aux chevaux cette manière de dressage s en vas au oubliette donc une vie meilleur dans le futur pour les chevaux en tout cas ,je l espère et merci a toi Evelyne pour ton bon travail journalistique ,je l apprécie beaucoup !!