Revue de presse du 6 mai

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

GM renoue avec les profits

Le constructeur automobile General Motors affirme que son revenu net du premier trimestre a plus que triplé, alors que les ventes de voitures ont été fortes aux États-Unis et en Chine. Le bénéfice net trimestriel de la société a totalisé 3,2 milliards $ US, ou 1,77 $ par action, l'une de ses meilleures performances depuis le boom des véhicules utilitaires sport au début des années 2000.

Il s'agit du cinquième trimestre profitable consécutif pour GM depuis la fin de 2009, l'année où la société a émergé de la faillite.Les revenus trimestriels ont augmenté de 15 pour cent pour atteindre 36,2 milliards $ US. Les ventes mondiales ont progressé de 12 pour cent, alors qu'un bond de 25 pour cent a été enregistré aux États-Unis  Le bénéfice net de GM inclut un gain de 1,6 milliards $ US provenant de la vente de sa participation dans Delphi Automotive, son ancienne division de pièces. GM avait fait des profits de 900 millions $ US, ou 55 cents par action, au premier trimestre de 2010.

Chrysler est dans le noir

Le constructeur automobile américain Chrysler a publié son premier bénéfice net trimestriel depuis sa sortie de la faillite en 2009, à 116 millions de dollars US, assorti d'un chiffre d'affaires en hausse de 35% pour le premier trimestre de l'année 2011. Le chiffre d'affaires s'est établi pour sa part à 13,24 milliards de dollars, grâce à une hausse de 18% des volumes de ventes, avec 394 000 véhicules vendus et des prix relevés.

Le groupe, qui a promis jeudi de rembourser sa dette de 7,5 milliards de dollars aux États-Unis et au Canada d'ici à l'été grâce notamment à une grande émission obligataire, a mis en avant par ailleurs un bénéfice opérationnel ajusté plus que triplé sur un an à 477 millions de dollars.

Fiat, qui détient déjà 30% de Chrysler, a annoncé le mois dernier être parvenu à un accord afin d'acheter 16% de plus pour 1,27 milliard de dollars et monter ainsi à 46%. Il devrait arriver à 51% avant la fin de l'année, lorsque l'américain aura produit une voiture économe en carburant basée sur une plateforme Fiat.

Saab trouve un sauveur…en Chine

La société Spyker Cars N.V. (Spyker) a annoncé que Spyker et Saab Automobile AB ont signé une entente avec le groupe chinois Hawtai. Cette entente permet à Spyker d’assurer le financement des opérations du fabricant suédois Saab à moyen terme. Par ailleurs Victor Muller, chef de la direction de Spyker et président de Saab Automobile, avait annoncé la conclusion d’une autre entente, avec le fond d’investissement Gemini, donnant accès à un prêt de 30 millions d’euros grâce auquel la production pourrait reprendre immédiatement à l’usine de Trollhättan. 

Si l’entente avec Gemini vise le court terme (le remboursement de l’emprunt est prévu dans six mois), celle entérinée avec Hawtai va plus loin. Elle implique une alliance stratégique entre le fabricant suédois et le fabricant chinois pour la fabrication, la recherche et le développement, et la distribution des produits. Dans le cadre de cette entente, Hawtai fera l’acquisition d’un maximum de 29,9% des actifs de Spyker pour la somme de 120 millions d’euros.  Selon Victor Muller: « Ce partenariat avec Hawtai va permettre à Saab de poursuivre ses opérations, mais aussi à s’implanter sur le marché automobile chinois. » Pour Muller, Hawtai représente un potentiel intéressant comme source de moteurs diesel, mais aussi pour la capacité de production des installations de son nouveau partenaire chinois.

Vous pouvez commandez votre Volt

Depuis le 2 mai, les concessionnaires Chevrolet participants au sein de sept marchés importants du canada commenceront à prendre des commandes pour la toute nouvelle Volt 2012 de Chevrolet. Offerte à un PDSF de base de 41,545 $, la Volt de Chevrolet est la première voiture électrique à autonomie prolongée dans l'industrie. Contrairement aux autres véhicules électriques offerts dans le marché, la Volt de Chevrolet ne laissera jamais son conducteur au dépourvu à cause d'une batterie à plat.

   "La Volt de Chevrolet est issue d'une technologie primée reconnue comme étant la seule voiture électrique pouvant répondre à tous les besoins des conducteurs, a affirmé Kevin Williams, président et directeur général de GM du Canada. La Volt offre tous les avantages : réduction significative des gaz à effet de serre, système de propulsion révolutionnaire, allure avant-gardiste, performances enlevantes, sécurité qui fait référence dans l'industrie, commodités haut de gamme et technologies conviviales."

La Volt sera d'abord offerte au détail dans les régions de Vancouver, Victoria, Toronto, Oshawa, Ottawa-Gatineau, Montréal et Québec à compter du troisième trimestre de l'année. A moins de douze mois de son lancement au détail, la Volt sera présente dans les salles de démonstration des concessionnaires partout au pays. La Volt sera proposée dans une version très bien équipée, et offrira deux groupes d'options : un groupe garnitures haut de gamme et un groupe caméra arrière et radar de stationnement arrière.

Le Taxi jaune de New-York sera fabriqué par Nissan

Le constructeur automobile japonais Nissan, s'est vu attribuer par la ville de New York le contrat pour lui fournir ses prochains taxis, célèbres pour leur couleur jaune, aux dépends de l'américain Ford et du turc Karsan.

Le monospace NV200 sera «le premier taxi construit spécialement pour la ville de New York et va devenir le taxi exclusif de la ville pendant une décennie», a commenté le maire de New York dans un communiqué.

Le Nissan NV200 est un monospace spacieux qui devrait devenir le taxi exclusif de la «Grosse Pomme» pour 600 000 passagers new-yorkais à partir de fin 2013. Le contrat porte sur une flotte totale de 13 000 véhicules, dont le prix catalogue s'élève à 29 000 dollars l'unité. Ni la ville de New York ni le constructeur n'ont toutefois précisé le montant total du contrat. Jusqu'à présent, l'américain Ford, les japonais Toyota et Nissan, ainsi que l'allemand Volkswagen se partageaient le marché des «yellow cabs».

Le taxi sera produit au Mexique dans l'usine de Cuernavaca du constructeur. Il s'agira d'une version modifiée d'un véhicule utilitaire compact actuellement distribué internationalement, notamment au Japon, en Europe et en Chine.

Le communiqué précise que Nissan va également travailler «avec la ville et les propriétaires de taxis sur un programme d'essai pour utiliser des véhicules électriques sans émissions de dioxyde de carbone».

Il va notamment fournir des exemplaires de la Leaf, sa voiture électrique, aux propriétaires des flottes de taxis pour qu'elles soient «testées en 2012, ainsi que des stations de rechargement».

Lors d'une conférence de presse mardi, le maire de New York Michael Bloomberg a souligné que la municipalité avait amorcé ce processus d'unification des modèles de taxis de la ville pour que ce secteur puisse «faire jouer son pouvoir de négociation» et obtienne le véhicule de meilleure qualité au meilleur coût.

Le véhicule fourni par Nissan permettra de «faire baisser de manière spectaculaire le coût d'utilisation (des taxis) sur toute leur durée de vie».

Ford veut abaisser le coût des hybrides de 30%

Ford qui a connu un trimestre record au chapitre des profits s’attaque maintenant au prix de ses véhicules hybrides. Le constructeur de Dearborn a laissé savoir qu’il veut diminuer de 30% le coût de ses véhicules hybrides d’ici peu.

C’est le magazine Automotive News qui rapporte cette nouvelle. Ford admet que la technologie est intéressante, mais les constructeurs ont du mal à limiter les coûts. Les prix élevés représente un frein important à l’expansion des véhicules hybrides

L’objectif du constructeur américain, selon les propos de Sherif Marakby, son directeur des programmes électriques, est que le coût de l’hybridation du C-Max de 2013 soit 30% inférieur à celui de la Fusion hybride de 2010. Et que le coût de la génération suivante de motorisation hybride baisse elle aussi de 30%. Pour arriver à ses fins Ford compte sur l’intégration verticale.

Ford veut notamment développer en interne les batteries et les produire dans ses propres usines. Mais aussi mettre au point son propre système de transmission, fabriqué à Detroit. Idem pour la partie logicielle, tous ces éléments devant être réutilisables sur plusieurs modèles sans trop d’adaptation. Bref, c’est le principe combiné de l’internalisation et des économies d’échelle. Ford affirme qu’en faisant tout soi-même, il pourra vendre un hybride au prix d’un modèle à essence bien équipé.

Le prix de l’essence à l’étude à l’assemblée nationale

La proposition vient de l’AQUIP, l'Association québécoise des indépendants du pétrole qui proposait cette semaine le plafonnement du prix du litre d’essence. L’assemblée nationale a décidé de regarder le problème de plus près.

L’Aquip est depuis toujours le chien de garde qui fait blocus devant les grandes pétrolières qui sont toujours les responsables des augmentations de prix du litre de carburant. Cette fois-ci encore, le prix a augmenté si rapidement que la députation québécoise est inquiète des répercussions économiques. «Les ménages québécois devront dépenser 1000$ de plus en moyenne simplement en carburant pour l’année qui vient» affirme le député péquiste François Rebello. Il a notamment évoqué les exemples du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard, où l'essence coûte moins cher, soit jusqu'à 10 ou 12 cents de moins le litre. « Dans ces deux cas, le gouvernement fixe un prix maximum. Ici, que fait le gouvernement? Il ne fait rien. [...] Pourquoi? », a-t-il demandé, ajoutant que l'Union des consommateurs, ainsi que l'AQUIP, souhaitent contrôler les prix.

De son côté, la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, reconnaît que « l'augmentation fulgurante des prix de l'essence est une source de très grande frustration pour les consommateurs ». Elle a précisé avoir rencontré les représentants de l'AQUIP et que leurs recommandations étaient à l'étude. Elle soutient toutefois que la prudence est de mise quant aux gestes que le gouvernement « pourrait éventuellement poser, parce que le marché de l'essence est un libre marché qui répond à un certain nombre d'aléas » et que l'État ne peut pas contrôler.

Il existe déjà un prix plancher fixé par la Régie de l'énergie, mais l'AQUIP réclame une modification législative pour encadrer également le prix maximal. Ce projet a déjà fait l’objet d’étude dans le passé, mais sans résultat.

Une première ballade royale en Aston-Martin DB6

C’est dans l’Aston Martin DB6 de son père que le prince William et sa conjointe Kate Middleton ont fait leur premier tour de voiture suite à leur mariage le 29 avril dernier.

Une magnifique Aston Martin DB6 Vantage Volante de 1970 ! Cette voiture avait été donné au Prince Charles par sa mère le jour de ses 21 ans. Depuis 1970, cette voiture n’a pas quittée la famille royale. À son volant, le Prince Charles parcourra les routes sinueuses de la campagne anglaise aux côtés de Diana et, par la suite, Camilla. Au mariage de son fils, il lui laissa les clés de la voiture. Le L sur la calandre ne réfère pas au statut royale de la famille, mais plutôt au statut d’apprenti conducteur du prince William.

Ardent défenseur de l’environnement, le Prince Charles, qui roule rarement plus de 500 km par année avec cette DB6, a procédé à quelques modifications. Cette DB6 reprend à l’origine la mécanique de la DB5, un  V6 en ligne de 4,0 litres qui consomme sans effort près de 20 litres aux 100 kilomètres. La puissance du modèle de base était annoncée à 282 chevaux et le modèle Vantage à 325. Pour ne pas aller à l’encontre de son image écolo, le Prince Charles a fait modifié la mécanique pour faire tourner le moteur au bioéthanol distillé par les surplus du vin royal. Heureusement que Charles ne fait pas plus de 500 km par année, car la famille royale devrait boire beaucoup de vin pour faire rouler ce glouton de DB6 sur une base régulière.

-30-

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2011. On peut également l’entendre à l’émission Dutrizac, l’après-midi tous les vendredis à 14 :05 sur les ondes du 98,5 fm à Montréal.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires