Layton visite la Montérégie sous l'eau

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

"Que les militaires restent"

Stephen Harper est bien trop occupé en Grèce et en Afghanistan pour visiter les inondations en Montérégie, mais Layton le temps.

Le leader NPD et ses députés NPD sont arrivés dans la zone sinistrée  hier matin et sont restés toute la journée.

Ils ont visité en premier l'une des municipalités les plus durement touchés, Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix. En suite ils sont allés au  Centre de la  Croix-Rouge et ont rencontré  les maires des villes aux alentours de St-Jean-sur-Richelieu.

L'inondation est maintenant dans sa sixième semaine, Plusieurs milliers de foyers et entreprises ont été inondés et 1 000 personnes ont du quitter leurs résidences.

Lors d'une réunion du caucus NPD à Montréal samedi, Layton a exhorté le gouvernement fédéral à maintenir le personnel militaire dans la région pour le processus de nettoyage.

Le ministre de la Défense Peter MacKay avait dit non, déclarant que le rôle de l'armée est limité à la protection des personnes pendant la phase d'urgence d'une catastrophe. Pas une cenne du fédéral pour le nettoyage. Une fois que les résidents sont saufs, ça suffit.

Ça sera aux résidents à s’occuper du nettoyage.

Le maire de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix, Gérard Dutil, s'est dit heureux de voir que Layton était venu dans la région, bien qu'il se demande comment un chef de l’Opposition peut bien aider les résidents quand un premier ministre dit non, particulièrement dans une situation de gouvernement majoritaire.

Dutil a joint sa voix aux critiques de plus en plus nombreux du premier ministre Stephen Harper  qui n'a pas visité la zone inondée du Québec, malgré les vols qu’il a faits sur le Manitoba et l’Alberta.

"Il me dit que quelqu'un quelque part ne se soucient pas du Québec, et j'aurais aimé voir Monsieur Harper ici», a déclaré Dutil.

«Le Québec est tout aussi important que le reste du Canada."

Layton a promis de demander au gouvernement Harper que les militaires restent encore en place en Montérégie pour plusieurs semaines.

« On a besoin d’eux, ici et maintenant, a déclaré Layton. »

Layton a dit que la réponse du gouvernement Harper aux inondations est « un insulte » aux Québécois.

Le Premier ministre du Québec Jean Charest a déjà visité la région quatre fois et a mis sur pied trois différents comités pour contrer le désastre.

Les eaux de la rivière Richelieu continuent à monter. On s’attendait à des hausses de trois à six centimètres et des vagues de 15 centimètres ce soir.

Un groupe de bénévoles, SOS Richelieu, organise un blitz de nettoyage les 11 et le 12 juin, et les 18 et 19 juin.

Le groupe a été inondé d'appels de volontaires. Layton a lancé un appel public à ceux qui veulent aider.

Le groupe s’attendait à 5 000 bénévoles. Il en a eu 8 100 jusqu’à date.

Plusieurs Québécois ont inscrit le nom « S. Harper » comme volontaire pour le blitz de nettoyage. Après vérification, il s’avère que c’était un canard. 

Le Harper qu’on connaît à l’intention de rester pieds secs à Ottawa.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires