BMW X1

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Espèce en voie d’apparition

BMW vient de résoudre un épineux problème en commercialisant le X1 : comment plaire aux amateurs et faire taire les pourfendeurs de véhicules utilitaires. Construit sur un châssis de Série 3 Touring, le nouveau X1 est plus court qu’un X3 de 12 centimètres et, surtout, plus bas de 12 centimètres. Résultat : vous êtes en mesure de vous fondre dans la foule sans trop vous faire remarquer tout en restant au volant d’un utilitaire. Voilà une belle manière de solutionner le problème. Et cette idée fera du chemin. Audi est déjà en préparation pour un Q3, Mercedes-Benz songe à construire un petit frère pour le GLK, et il ne faudrait pas être surpris de voir d’autres joueurs se joindre à la fête.

Une nouvelle génération de familiales

Si vous demandez à BMW de vous décrire le X1, la firme munichoise vous dira qu’il s’agit de la plus récente version de ses Sport Activity Vehicle (SAV). Dans les faits, c’est une interprétation moderne et réussie de la bonne vieille familiale. Mais, comme le marché nord-américain déteste les voitures familiales, il faut les habiller et les baptiser autrement. Nous l’avons mentionné plus tôt, le X1 est basé sur le châssis de la Série 3 Touring et offre le même côté pratique. Malgré son plus petit gabarit, l’espace intérieur est bien pensé. Le tableau de bord est à l’image des véhicules de la Série 3. La seule différence notoire est au chapitre de l’espace arrière qui se veut plus petit, surtout pour les jambes, car le toit élevé ne pose pas de problème pour la tête. Le coffre offre également un espace plus retreint de 420 litres, ce qui est quand même suffisant pour les besoins au quotidien. De plus, la banquette est escamotable, et il y a un double fond compartimenté pour camoufler les petits objets. La position de conduite renforce l’appartenance au mode des voitures; vous n’êtes pas assis très haut, et l’ambiance de notre véhicule d’essai était rehaussée par la présence d’un toit en verre panoramique.

La géniale mécanique

Signe des temps, BMW revient au moteur à 4 cylindres. N’allez pas croire que vous allez faire un sacrifice en optant pour ce moteur plus petit; il ne manque pas de souffle. Malgré sa cylindrée de 2 litres, cette mécanique turbo pousse fort et livre avec détermination ses 241 chevaux. À mes débuts dans le métier, j’ai conduit la M3 (l’E36 pour les puristes) qui faisait 24 chevaux au Canada, et tous les gens étaient surpris de la puissance. Ce qui est le plus remarquable de ce petit moteur, c’est sa très large plage de puissance. Le simple turbocompresseur à double entrée se marie à l’injection directe de carburant et au calage variable de l’arbre à cames double VANOS et de la commande variable des soupapes Valvetronic. À partir de 1 250 tours par minute, le turbo s’active; plus vous appuyez fort sur l’accélérateur, plus l’ouverture du turbo est importante, et plus le véhicule pousse fort. Cette petite bête se tape un 0 à 100 km/h en 6,7 secondes et effectue des dépassements avec une assurance remarquable. Autre bonne nouvelle, nous avons terminé nos 300 kilomètres d’essai et obtenu une moyenne de 8 litres aux 100 kilomètres. Comme dans le cas des autres modèles de la marque, le X1 xDrive28i est équipé du système de transmission intégrale xDrive de BMW. Intégré aux systèmes de contrôle dynamique de la stabilité et de gestion du moteur, le système xDrive est capable d’envoyer la totalité de la puissance du moteur aux essieux avant et arrière. Le contrôle dynamique de la stabilité comprend également les fonctions de freinage antiblocage intégral, de contrôle dynamique du freinage, de contrôle du freinage en virage, de séchage des freins, de compensation de l’évanouissement et d‘antipatinage dynamique. En d’autres termes, BMW n’a rien sacrifié de son savoir-faire pour le X1.

Une conduite digne d’une BMW

Dans mon cas, l’élément qui a fait la différence se trouve au chapitre de la conduite. J’avais encore le souvenir d’un Série 3 à 4 cylindres (318) sous-motorisée et indigne de ce qui constituait vraiment une BMW.  Pour le X1, les ingénieurs ont vu à ce que que tous les ingrédients requis pour assurer une conduite agréable soient réunis. De la rigidité du châssis à la répartition des masses en passant par la superbe boîte de vitesses automatique à 8 rapports, les raisons de se réjouir au volant son nombreuses.

En conduite normale, la transmission intégrale xDrive favorise l'essieu arrière (30/70), donc un comportement plus sportif digne des gènes BMW. Sa compacité constitue l'autre gros atout du modèle. C'est vrai pour les utilisateurs urbains qui trouveront facilement une place de stationnement; c’est aussi vrai sur les petites routes alors que ce X1 se conduit comme une sportive. Un mot enfin sur le confort très appréciable du X1 qui offre un bel équilibre entre une tenue de route solide et une excellente capacité à côtoyer les routes en plus mauvais états.

Conclusion

En jouant la carte du format compact, BMW marque beaucoup de points. Elle répond à une réelle demande de véhicules plus soucieux de l’environnement, mais, plus important encore, elle ne dilue pas son produit. Ce BMW n’est pas un sous-produit, le plaisir de conduire est aussi présent que les autres produits de la gamme, et la recette fonctionnera, soyez-en assuré. Le prix de départ, à 38 500 $ est comparable à celui d’un Toyota RAV4 tout équipé ou d’un Honda CR-V; par contre, vous êtes dans un autre monde.

Forces

Comportement très dynamique

Moteur puissant

Boîte à 8 rapports géniale

Finition

Format pratique

Faiblesses

Léger manque de maintien des sièges

Visibilité arrière

Fiche Technique

MOTEUR

(xDrive28i)

L4 2,0 l T DACT, 241 ch à 5000 tr/min

    Couple 258 lb-pi à 1250 tr/min

    Transmission automatique à 8 rapports avec mode manuel

    0-100 km/h 6,7 s 

    Vitesse maximale 240 km/h

 Consommation (100 km) 8,0 l (octane 91)

   

AUTRES COMPOSANTES

    Sécurité active freins ABS, répartition électronique de force de freinage, assistance au freinage, antipatinage, contrôle de stabilité électronique

    Suspension avant/arrière indépendante

    Freins avant/arrière disques

    Direction à crémaillère, assistée   

    Pneus  P225/45R18

DIMENSIONS

    Empattement 2760 mm

    Longueur 4468 mm

    Largeur 1798 mm

    Hauteur 1545 mm

    Poids 1690 kg

    Diamètre de braquage 11,8 m

    Coffre 420 l, 1350 l (sièges abaissés)

    Réservoir de carburant 63 l

Prix

X1 xDrive28i   $38,500

   

-30-

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2011. On peut aussi l’entendre tous les vendredi à 14 :05 dans l’émission Dutrizac l’après-midi au 98,5 FM à Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires