Longer un cheval?

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Longer un cheval peut être dangereux, surtout si l’on ne procède pas adéquatement. D’après moi, le travail en manège rond est de loin la meilleure façon d'apprendre à son cheval ses allures, sans risque de blessure, et de lui donner l’exercice dont il a besoin. La longe est à proscrire chez le poulain, qui n’a pas encore l’encolure assez forte.

Pat Parelli fait une utilisation adéquate de la longe : il ne s’agit pas de faire sortir le surplus d’énergie du cheval, mais plutôt de le détendre et de tisser sa relation avec lui. C’est une utilisation dite d’éducation.

Même si longer un cheval semble à la portée de tous, ce n’est pas le cas. Bien longer un cheval est aussi complexe, voire plus difficile que monter à cheval.

Cela dit, la longe peut aussi s’avérer un outil indispensable. Une amie possède un vieux cheval aveugle qui a lui aussi besoin de faire de l’exercice. Il ne se dégourdira pas en liberté, ni même dans son parc, car il a peur de se blesser (et pour cause!). Il aime que sa propriétaire le longe quelques minutes par jour, car il a une confiance absolue en elle. C'est la seule façon pour lui de dépenser son énergie. Visiblement, il se porte mieux au terme de l’exercice.

Et vous, que pensez-vous du recours à la longe?

Voyez Pat Parelli en action, en allemand : http://www.youtube.com/watch?v=NfifTXjiETA

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Marjolaine Arsenault
    05 novembre 2012 - 19:17

    moi je travaillais autrefois en liberté mais suite a un accident je travail uniquement en longe mais j adore les résultat c'est comme si j'en avais pas il fait des cônes , des barres au sol , passe sur un bâche , saute , change d'allure ,arrete ,reste , viens ,tourne de coter ect cependant je ne l'étulise jamais pour dépenser de l énergie. Mon cheval ne voit pas la longe comme un instrument pour courrir mais comme un instrument d'étude

  • Jocelyne Leduc
    15 juin 2011 - 15:56

    Étant l'heureuse propriétaire du cheval aveugle duquel Evelyne parle, je suis pour le travail à la longe. Dans le cas de mon Titan, je le fais pour lui permettre de se tenir en forme dans un environnement sécuritaire. Je travaille aussi mes autres chevaux à la longe, et ce, pour maintenir leur forme physique et aussi pour parfaire le travail au sol. Un cheval bien éduqué à la longe répondra aux commandes vocales et on peut en profiter pour tisser des liens avec eux. Chose certaine, longer un cheval n'est pas facile, il faut savoir comment faire pour que la séance en soit une positive!

  • gross
    15 juin 2011 - 09:25

    je préfère de loin le travail en liberté dans le manège, en liberté il c' détente plus facilement,plus a l'écoute... la longe il tire ,il s'arrondisse pas, en défense, beaucoup moins a l'écoute etc...,même les poulain c' beaucoup plus facile en liberté,ils vient naturellement,il change de mains trotte stop a la demande ,que du bonheur en liberté aucune contrainte,cela et beaucoup plus facile une fois dessus il on l'habitude d'obéir a la voix!