Éducation ou cirque?

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une amie m’a demandé de l’aider à désensibiliser son cheval, qui a peur de tout. Ce cheval, destiné à la randonnée, doit avoir un minimum de confiance en lui pour être sécuritaire dans les bois. Normalement, je réfère ce genre de cas à plus compétent que moi, mais j’avoue aimer donner un coup de main, tant par curiosité que pour constater de quoi il en ressort, avant de les référer à mes instructeurs. Et je ne parle pas du plaisir que j’éprouve à expliquer les principes de l’équitation éthologique. Si je peux en convertir quelques-uns chemin faisant…

 

C’est donc avec joie que j’ai apporté mon artillerie lourde ce jour-là : ballons, toile bleue et cônes orange. Le cheval en question était en pension dans la région. Après avoir décoré de « monstres » le manège intérieur, j’ai entendu toutes sortes de remarques de pensionnaires. « Mais, c’est du cirque! » s’est insurgé un cavalier de selle anglaise.

 

Ça me fait pouffer de rire, d’entendre de tels commentaires. D’un autre côté, quand on y pense sérieusement, il est triste d’avoir l’esprit si fermé et de constater que ces mêmes personnes fouettent leur cheval…

 

Bref, j’ai travaillé le cheval de mon amie en manège. Nous avons affronté les monstres ensemble. Il y a eu un gros progrès de la part du cheval. La technique que j’utilise, approche et retrait, est facile à enseigner au cheval et surtout au maître. Je déplore néanmoins le peu de temps qu’on accorde à ce genre de jeux. Surtout lorsqu’il s’agit d’un cheval foncièrement peureux.

 

Bref, la cavalière était tellement heureuse du résultat, qu'elle a pris des cours avec un de mes instructeurs, car elle était maintenant convaincue!

 

Avez-vous déjà utilisé un gros ballon pour jouer avec votre cheval?

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Evelyne Villers
    11 juillet 2011 - 13:06

    Le résultat que vous décrivez Chantal est très intéressant. Pour les cavaliers randonneurs, n'est-ce pas le but ultime que de se promener partout calmement avec sa monture? Effectivement, le 'friendly game' est le premier à pratiquer avec sa bête. Merci Chantal de votre témoignage.

  • Evelyne Villers
    07 juillet 2011 - 12:51

    Merci pour vos commentaires plus intéressants les uns que les autres. Je viens d'apprendre l'existence d'un DVD de Stacy Westfall que je me commande sans tarder. Vous avez tous les trois une ouverture d'esprit plaisante et il est enrichissant d'échanger sur la matière. Plus on en parle, plus on trouve aussi des réponses puisque nous ne tenons malheureusement pas la vérité. Merci à vous trois. Vous enrichissez le contenu du blogue et les passionnés de chevaux comme nous en ont pour leur argent : -)))

  • michel guillemette
    06 juillet 2011 - 14:33

    ma chère Evelyne ,je répond a ta question :éducation où cirque ? un bon sujet comme toujours !! pour ma part ,malgré que je ne suis pas un grand connaisseur des chevaux ,je te dirait qu il n y a pas de mal a désensibiliser un cheval et ce avec n importe quel moyen et d autant plus que si le cheval voie une multitude d objets il ne s en porteras que mieux !et aussi pour le cirque ,j ai vu des gens s amuser a embarquer son cheval ,les 4 pattes sur un tabouret et puis alors si le cheval est confortable avec ça ,je n y voie aucun problème a voir des dresseurs a s amuser a leurs faire faire n importe quoi ,en autant que le cheval en tire une satisfaction ! pour ce qui attrait a la selle anglaise c est une discipline qui a été souvent vu chez les gens plutôt riche par le passé donc un monde qui a tendance a être plutôt snobinard mais les choses tende a changer lentement .Dans un avenir rapproché j ose croire que les chevaux seront la raison essentiel et on comprendras vraiment leurs besoins ,autant de les amuser que de les comprendre vraiment ! alors c était vraiment un commentaire personnel de ma part et très discutable en espérant n avoir choqué personne sur mon commentaire !je suis un amant vendu a mon beau wyatt et seul sont bien-être m est important et si il me dit qu un jour il est plus a l aise avec une selle anglaise alors ''by the way'' je lui en achèterais une ! lolll

  • Mireille Sénéchal
    06 juillet 2011 - 12:58

    Moi oui je joue au ballon avec mes chevaux, j'ai suivi le dvd de stacey westfall et le ballon permet d'aider le cheval à mieux gérer son stress! autant mon poney avait peur auparavant maintenant il cours parès le ballon et le pousse! cela développe la capacité du cheval à réfléchir avant de réagir, autant que faire ce peut! l'approche retrait a été super efficace avec mon cheval uiq n,aimait pas la douche, maintenant je peux le doucher facilement, il sagit parfois de simplement recommencer la techniques lorsqu'il réagit! en y allant à son rythme! idem pour mettre la selle! j'utilise aussi la méthode de travailler loin de l'objet qui fait peur et de relaxer proche de l'objet! cela fonctionne bien!

  • Line
    06 juillet 2011 - 12:06

    Oui, et pas plus tard que hier... en plus, avec une amie, on a utilisé des barils, des cônes oranges, des planches peintent en rouge et en bleu... il faut croire que son cheval et celui que j'ai en demi-pension présentement ont confiance en nous car ils n'ont pas hésité longtemps à nous suivre. Nous avons fait un genre de passage avec quatre barils, placés en 2 rangées, une planche (2X4X8) sur de chaque côté sur les barils plus une bâche sur chaque planche... ils ont suivi. Pour le ballon, je parviens à faire tourner Rusty autour et à collé le ballon sur ses pattes avant... faut pas forcer la note pour le moment. J'ai pris une bâche par un coin d'une main en laissant trainer la balance par terre et je me suis mise à marcher avec Rusty en le tenant de l'autre main, il marchait mais il surveillait la bâche... à la fin je tenais la bâche de la même main que la laisse... toujous méfiant mais pas effrayé. Il ne faut pas oublier les caresses et les encouragements à la fin de chaque exercice. Tant qu'à moi c'est pas du cirque mais de la désensibilisation, de créer un lien de confiance entre le cheval et nous... je pense que c'est bon pour lui car moins peureux, plus confiant veut dire moins stressé et plus heureux. Je suis néophyte en matière de cheval mais j'y vais avec mes lectures, mon coeur, mon instinct et ma simple logique. Voilà c'est ma façon de voir les choses.

    • Chantal Girard
      08 juillet 2011 - 20:23

      Ce que vous décrivez est l'équivalent du jeux Parelli no 1 ; Friendly Game ou le jeux de l'amitié, c'est le premier jeux et le plus important. Avec ce jeux, ma jument est passé d'un cheval super-spook qui avait peur de tout à un cheval très brave qui passe partout calmement en randonnée et qui arrive sur un nouveau terrain de concours ou écurie sans aucun stress ou tension ...