La canicule et les chevaux

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La canicule et les chevaux

Ensemble, évitons que nos chevaux souffrent de la chaleur et de la canicule! Ces quelques conseils vous permettront de passer un meilleur été à cet égard. Pour lire le texte dans son intégralité, visitez le  http://horsepassion.suddenlaunch3.com/index.cgi?board=Medisch&action=display&num=1146252624

Les activités :

 

  • Évitez toute activité avec les chevaux aux heures les plus chaudes de la journée.

 

  • Le transport, déjà générateur de stress et donc de transpiration intense, est particulièrement décommandé en pleine chaleur. Au soleil, l'intérieur de l'habitacle ne va pas manquer de se transformer en véritable four, et, malgré la circulation d'air, vos chevaux risquent d'être victimes d'un coup de chaleur violent. Préférez toujours le transport au petit matin plutôt que le soir, vous profiterez ainsi de la fraîcheur accumulée pendant la nuit.

Les installations :

  • Si vos chevaux vivent dans un pré, veillez à ce qu'ils aient un coin d'ombre (au moins des arbres à défaut d'abri) pour se protéger des insolations dont ils peuvent être victimes, tout comme les humains.

 

  • En fonction de la température extérieure, n'hésitez pas à garder les chevaux à l'intérieur le jour, et mettez-les au pré la nuit seulement. Attention toutefois à ceux qui souffrent de la dermite estivale, car les moucherons responsables de cette maladie sortent eux aussi, surtout le soir et la nuit.

 

  • Soyez attentifs aux chevaux clairs : tout comme les blonds, ils ont une peau beaucoup plus fragile que les autres, et sont susceptibles d’attraper des coups de soleil (encolure, dos, chanfrein) qui se manifestent par une zone boursouflée qu'ils ne tarderont pas à gratter et à écorcher.

Les soins :

 

  • La première des précautions à prendre est de mettre à disposition de votre cheval de l'eau en grande quantité, propre et fraîche, pour qu'il puisse compenser par lui-même les pertes d'eau dues à la chaleur. Surveillez régulièrement la déshydratation de tout votre cheptel.

 

  • Si votre cheval refuse de boire, ajoutez à l’eau du jus de pommes!

 

  • En été, vous devez être très méticuleux avec la propreté de votre cheval. Sachant que les insectes sont attirés par la sueur et la saleté, pansez donc votre bête tous les jours si vous le pouvez. Ajoutez un peu d’essence de citronnelle à votre shampoing quand vous douchez votre cheval, cela évitera l'invasion d'insectes qui viennent boire pendant qu’il sèche. (Voir article Mais quelle mouche le pique.)

 

Connaissez-vous un cheval qui a subi un coup de chaleur?

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Laura
    26 juillet 2013 - 05:59

    Pour que le cheval boive, j'ai lu qu'il fallait sinon mettre du sirop de menthe! Très bon article en tout cas, mais pour moi, ça reste une évidence de ne pas travailler en pleine chaleur....

  • gaëlle
    23 juillet 2013 - 16:39

    Je confirme les chevaux prennent des insolations (contrairement à ce que pensent certains)!!!mon poney léopard en a fait les frais l'année dernière et ça s'est conclu par une hospitalisation où il a fallu l'opérer en urgence!!!! et pourtant il y avait des arbres dans le pré comme quoi parfois, il fautque nous humains nous nous soustrayons au bon vouloir de nos amis équins!!aujourd'hui, après une bonne douche totale en début d'aprem, ce monsieur rentre au box avec une bonne ration de foin et ne resortira que le soir :) et il s'en porte heureux :)

  • Karine FROMENTIN
    20 juillet 2011 - 18:10

    La canicule est un vrai fléau qui malheureusement devient de plus en plus fréquente... Et quant on sait que les chevaux sont armés pour l'hiver et non l'été, on ne peut que les plaindre. J'hadère complètement à ce dispositif de protection chaque été (avant même de parler canicule) et je pense que chacun devrait s'y tenir. Imaginons-nous seulement à leur place avec un poids sur le dos en plein soleil... Ils nous donnent tout leur coeur chaque jour, respectons les ; l'été, à nous le repos à l'ombre ou bien les promenades en longe dans la timide fraicheur de la forêt. Merci à vous pour l'idée du jus de pomme que je n'aurais jamais imaginée, et cet article très intéressant. Merci au site "Merveilleux Chevaux" de nous faire partager des sites fascinants comme le vôtre.