Layton atteint d’un nouveau cancer

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Choc! Bouleversement.

 Voilà que Jack Layton, chef de le NPD et de l’Opposition, le héros surprise de la dernière campagne électorale était en train de vaincre à pas géant contre son cancer de la prostate.

Et tout d’un coup, il apprend la semaine dernière, qu’il a des tumeurs cancereux qui n’ont rien à vois avec son cancer de la prostate.

Personne ne s’attendait à ce deuxième cancer.  

D’urgence Layton convoque les médias dans un hôtel de Toronto lundi matin pour leur annoncer d’une voix éraillée que suite à d'autres examens la semaine dernière, il appris qu’il souffre de ce nouveau cancer.

Il annonce à l’étonnement de tous qu’il quittera la politique jusqu’au 19 septembre, au moins, pour se concentrer à combattre ce nouveau cancer.

« Pour traiter cette nouvelle maladie, je devrai suivre de nouveaux traitements», a-t-il ajouté. Il s’est dit convaincu qu’il vaincra ce deuxième cancer aussi bien que le premier.

Mais en dépit de sa détermination, Layton ne semblait pas bien. Il parle d’une voix vacillante et affaiblie, parfois rauque. Il parait amaigri, pas du tout le même homme que nous avions connu lors de la dernière campagne électorale.

Personnellement je l’ai vu lors d’un party de fin de session pour les journalistes à sa résidence officielle de Stornoway le 28 juin.  Il semblait en bonne forme. Pas du tout question de sa santé.

Lundi ce n’était plus du tout le même homme.

La présidente du caucus NPD, la Nycole Turmel, députée de Hull-Aylmer prendra sa place comme chef par intérim.

Layton est arrivé à la conférence de presse avec sa canne, la même qui lui servait si bien d’arme théâtrale durant la campagne. Cette fois, il s’en servait de support. Il semblait en avoir besoin.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires