Qu’est qu’un bon conducteur

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Notre travail de journaliste automobile nous amène à voyager un peu partout sur la planète et les discussions à propos de la compétence des conducteurs reviennent souvent dans les conversations. On me demande souvent si les Européens, qui sont habitué de rouler plus vite que nous, sont de meilleurs conducteurs ou si les américains sont plus prudents. Laisser moi d’abord vous rassurer en vous disant que l’incompétence est universelle. Il est vrai qu’en Europe, les gens sont plus éduqués, mais à bien des égards les lois de la route sont plus strictes. Les camions, par exemple, n’ont pas le droit de rouler dans la voie de gauche dans bien des pays d’Europe et il est clairement indiqué que la voie de gauche ne sert qu’aux dépassements.

À quoi peut-on reconnaître un bon conducteur ?

Difficile d’isoler seulement quelques facteurs pour qualifier une personne de bon conducteur. Mais certains critères reviennent souvent lorsqu’on parle avec les gens. Voici, selon un sondage fait en Europe les critères qui reviennent le plus fréquemment :

Un bon conducteur c’est une personne qui :

•  Connait son véhicule (les limites du véhicule aussi).

•   Fait attention autour de soi, essaie d'être toujours attentif, et montre qu'il anticipe les situations.

•   Respecte le code de la route à la lettre.

•   Est courtois dans la très grande majorité des situations.

•   Roule aux limitations imposées en toute circonstance.

•   Roule un peu moins vite que les limites imposées en toute prudence.

•   Met ses clignotants et contrôle ses rétroviseurs et angles morts.

•   Ne boit jamais une goutte d'alcool lorsqu'il va conduire.

On ne juge pas un bon conducteur uniquement sur sa conduite mais également sur sa façon d’anticiper les actions des autres conducteurs. Un bon conducteur est d’abord quelqu’un qui est totalement dédiée à la tâche à accomplir, celle de conduire un véhicule. Trop de distractions dans les voitures modernes détournent les yeux de la route et peuvent mener à un accident. La concentration permet de se préparer à faire face à toutes les éventualités. La façon la plus simple et la plus rapide pour améliorer votre conduite est d’augmenter votre concentration au volant en restant toujours sur vos gardes, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver.

L’anticipation

Il faut aussi constamment regarder autour de soi et prévenir les actions des autres automobilistes, c’est précisément pour cela que vous avez trois rétroviseurs sur tous les véhicules. Les études démontrent que vous devriez faire une balayage visuel à toutes les 15 secondes dans vos rétroviseurs pour être à l’affût de ce qui se passe sur la route.

Signaler votre présence

Il existe un équipement de série sur toutes les voitures que l’on nomme clignotants qui devrait être utilisé à chaque fois que vous voulez :

Changer de voie

Prendre une sortie

Dépasser un autre véhicule

Tourner à gauche ou à droite

Et de grâce, ne signaler pas au moment de tourner, faite le un peu d’avance pour avertir les autres et donner le temps de réagir. Vous devez vous dire que je répète des choses qui semblent évidente. Si vous saviez le nombre de «ploucs» que je croise chaque jour au volant d’une voiture c’est hallucinant. Sans être un pilote de championnat du monde de Formule, les quelques conseils cités dans cette page feront une grande différence. Je dit toujours, ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse. La même chose s’applique à l’automobile. Conduisez comme vous aimeriez voir les autres conduire, ce sera déjà un grand pas en avant.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires