Revue de presse du 2 septembre

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

40 Nissan Leaf vendues en 2 heures

C’est la fin de semaine dernière que Nissan Canada a ouvert le processus de réservation pour la Nissan LEAF: En moins de deux heures, les 40 Nissan LEAF année-modèle 2011 disponibles ont été réservées par des consommateurs canadiens. 

La livraison aux consommateurs des voitures réservées au cours de cette première étape de mise en vente commencera en septembre et se poursuivra cet automne. Avec l’année-modèle 2012, Nissan prévoit de commercialiser environ 600 Nissan LEAF sur le marché canadien avec des réservations échelonnées sur plusieurs étapes pendant la prochaine année. 

 

Les réservations de la Nissan LEAF de l’année-modèle 2012 commenceront au cours des prochains mois conformément aux critères suivants :

·        Pour réserver, les consommateurs doivent être inscrits sur www.nissan.ca/leaf et vivre à proximité d’un concessionnaire Nissan certifié LEAF. Tous les détails, y compris le moment précis où les réservations commenceront, seront annoncés à l’avance par courriel.

·        Des frais de 99 $ (entièrement remboursables) sont exigés pour confirmer la réservation.

·        Après avoir organisé une évaluation pour l’installation d’une station de chargement à domicile, les clients recevront une invitation pour commander une Nissan LEAF.

·        Les clients demanderont ensuite une soumission auprès d’un concessionnaire Nissan certifié LEAF local et poursuivront le processus d’achat jusqu’à ce qu’ils prennent possession de leur véhicule.

Tom Cruise fait de la Formule 1

C'est pour promouvoir le futur Grand Prix de Formule 1 des États-Unis (Austin, Texas) que Red Bull Racing a récemment dépêché certains de ses membres, l'ancien pilote David Coulthard, et une monoplace Red Bull F1. Tom Cruise est venu ajouter une touche très Hollywood à toute l’affaire.

L'opération était simple : réaliser quelques images mettant en scène Coulthard et la voiture sur le circuit en construction, ainsi qu'au coeur de la ville d'Austin. Mais , question de faire encore plus d’effet, Red Bull a invité Tom Cruise à tester l'auto sur la piste de Willow Springs, en Californie du Sud. Mission acceptée par la star hollywoodienne. L'apprenti pilote aura eu droit à David Coulthard comme instructeur, et de nombreux tours d'essai. Résultat : 291 km/h en pointe tout de même (6 km/h de moins que Coulthard dit le communiqué), et une petite sortie hors du bitume, sans gravité ni pour l'auto ni pour quiconque. Tom Cruise aurait ainsi amélioré son temps au tour de 11 sec au fil de la journée, sur une piste de Willow Springs longue de 4.0 kilomètres.

Tom Cruise aura même terminé la journée aux manettes d'un hélicoptère de voltige Red Bull, pour quelques figures dans le ciel de la Californie. Dure journée...

Un sac à main Lamborghini en fibre de carbone

Depuis quelques années, Lamborghini a développé en collaboration avec Boeing une manière unique d’utiliser la fibre de carbone dans la fabrication de ses voitures. On l'aura particulièrement remarqué suite à la présentation du concept Sesto Elemento lors du Mondial de Paris 2010, ou avec l'arrivée d'une récente Aventador à coque carbone.

En marge de ces applications techniques, la firme Italienne s'autorise quelques à-côtés, usant de la fibre pour l'apparat. Le mercantilisme est une des vaches à lait de ses constructeurs de voitures de luxe.

Visant les clients de la marque, Sant'Agata propose une collection de sacs à main en fibre de carbone. Ces produits se partagent entre cuir, cuivre et fibre de carbone tressée. Ils sont proposés en trois modèles unisexe, chaque exemplaire étant entièrement réalisé à la main. Sous l'effet de la lumière apparaît alors le quadrillage diagonal couleur graphite, typique de la fibre de carbone.

Lamborghini se vante d'être la première à proposer de tels sacs en fibre de carbone souple. Le moins cher des trois est le sac enveloppe de carbone, que vous aurez à payer € 850, ce qui est d’environ $ 1230. Puis il ya le Messager de carbone qui vous coûtera € 1.050 – c’est 1500 $. Enfin, le sac Voyage de carbone coûtera € 1.450 ou un peu plus de 2100$ avant les taxes et après vos impôts.

Kadhafi roulait en Fiat 500 électrique

C'est une étrange découverte qu'ont faite les rebelles libyens en pénétrant dans le palais de Muammar Kadhafi. Si, à leur grand dam, ils n'ont pas réussi à mettre la main sur le dictateur , ils ont en tout cas retrouvé sa voiture. Une minuscule Fiat 500 entièrement électrique, fait main en Italie.

Malgré ses allures de poids plume, il a tout de même fallu pas moins de deux soldats pour la tirer hors des interminables tunnels souterrains que compte le bunker présidentiel. Cette belle italienne ne figure pas sur le catalogue de la marque de Turin ; elle est en réalité l'oeuvre du carrossier transalpin Castagna. Baptisé Capri, ce modèle unique dérivé de la Fiat 500 cabriolet ne possède aucune porte. Mais toutes les options sont au rendez-vous. Les plus classiques - bois et cuir à volonté, jantes alliage de 17 pouces - comme les plus farfelues - un intérieur couleur crème avec des finitions vertes, une capote couleur sable, une carrosserie vert et or. Mais le plus étonnant reste le nez de la voiture. En lieu et place de la marque Fiat sera placé un logo inédit décrivant la silhouette noire de l'Afrique, avec en vert la Libye.

La petite Italienne possède un moteur électrique de 34 kW construit à Gênes. Le chauffage avant et arrière, peu utile à Tripoli, est remplacé par des piles au lithium. Le réservoir de carburant laisse sa place à une pompe géante de climatisation.

200 000 euros

Le véhicule atteint une vitesse de pointe de 160 km/h et possède une autonomie de 260 kilomètres, pour un temps de chargement n'excédant pas les dix minutes. Cette prouesse a été rendue possible par la livraison de deux charges centrales géantes importées de Suède. Comble du raffinement cher au Kadhafi, rien n'indique que la Capri est électrique, puisque c'est sous le nez que se cache la prise de recharge. Tout de même étonnant qu’un des Prince du pétrole se promène en voiture électrique qui lui aura coûté 200 000 euros.

Saab au bord de la faillite…prise 2

Le spectre de la faillite approche à grand pas pour Saab. Sous la pression des fournisseurs qui n'ont toujours pas été payés, les autorités suédoises ont lancé la semaine dernière le premier processus de recouvrement des dettes du constructeur automobile dont la production est à l’arrêt depuis le 30 avril.

Depuis plusieurs jours, ce n'est plus Saab qui se fait entendre en Suède mais les fournisseurs, fatigués d'attendre des paiements qui ne viennent toujours pas. Avec la mise en faillite de l'un d'entre eux suite aux impayés du constructeur, les autorités suédoises ont décidé de lancer une procédure de recouvrement des créances afin de mettre un terme à ce feuilleton.

La première procédure ne porte que sur 40,000 euros réclamés par la société suédoise Infotiv et l'enseigne norvégienne Kongsberg mais elle sera suivie de 14 autres demandes pour un montant total de 4,6 millions d'euros.

Le Service Public de recouvrement forcé a indiqué que si elle constatait que Saab était dans l'impossibilité de payer, les fournisseurs pourront alors demander à la justice de placer le constructeur en faillite.

Malgré les investissements du chinois PangDa, la marque n’a pris du mieux. Ce n’est pas la nouvelle 9-5 qui suffira à sauver Saab. Le constructeur a d’ailleurs décidé de se priver de salon de Francfort pour faire des économies. Il faut dire qu’il n’avait pas non plus grand chose à exposer, en dehors du concept phoenix.

Plus de 7 millions de bornes de recharge d’ici 2017

Une autre étude américaine à vous mettre sous la dent. Selon un rapport établi par la firme Pike Research, il y aurait d’ici 2017 1,5 million de bornes de recharge pour voitures électriques aux Etats-Unis et 7,7 millions à travers le monde.

Une demande qui devrait augmenter en partie grâce à la baisse rapide des prix des équipements. Les prix à la baisse seront en effet fortement liés aux ventes de véhicules électriques, indique Pike Research qui prévoit déjà que 5,1 millions de véhicules auront été vendus en 2017. La firme estime également que les prix des équipements devraient diminuer de 37% alors que les coûts seront tirés vers le bas tant par l'augmentation du volume produit que par la compétition qui sévira entre les différentes compagnies qui fourniront les composants nécessaires. On estime que c'est en Asie-Pacifique que la demande se fera le plus sentir. Dès le début de 2014, la moitié des équipements vendus chaque année devraient en effet l'être dans la région.

Mais entre vous et moi, ce ne sont là que des prévisions et une étude en vaut bien une autre. Tout ce que l’on peut affirmer, c’est que oui, il va y avoir un accroissement de la demande, mais de quel ordre, ça personne ne peut mettre un véritable chiffre la-dessus.

Des moteurs hybride rechargeables chez Bentley

L’hybride débarque débarquera probablement chez Bentley. Il semblerait que cette hypothèse soit plus que crédible, selon le PDG de la marque Wolfgang Dürheimer.

Nouveau virage dans la politique de Bentley. Le patron Wolfgang Dürheimer a effectué dernièrement une sortie publique pour communiquer sur la nouvelle politique de sa marque.

La future gamme de moteurs sera désormais composée de motorisations hybride rechargeable. Nouveauté qui confirme le désir de Bentley de réduire ses consommations et émissions de CO2.

Le président précise que les véhicules pourront ainsi rouler jusqu’à 30 kilomètres en mode 100% hybride. Pour arriver à concrétiser la chose, la marque s’inspirera de la technologie Volkswagen. Mais que les amoureux du constructeur britannique se rassurent, les motorisations 12 cylindres ne sont pas menacées. Un moindre mal nargueront les mauvaises langues…

Peut-être même du Diesel

Autre pistes sérieuse, l’apparition du diesel V12 utiliser dans l’Audi Q7. Il produit 500 chevaux et offre assez de couple pour tirer un pâté de maison entier, parfait pour les lourdes Bentley. Les diesels de nouvelle génération ne font aucune fumée ni aucun bruit et correspondent totalement aux demandes des clients de Bentley.

-30-

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2012. On peut également l’entendre à l’émission Dutrizac, l’après-midi tous les vendredis à 14 :05 sur les ondes du 98,5 fm à Montréal.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires