Deux sondages identiques, payés deux fois

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ce n'est pas l'argent qui manque à Ottawa

Le gouvernement conservateur est bien connu pour son gaspillage des fonds publics au G20 à Toronto – 2 milliards $ pour la police,  2 milliosn pour un faux lac, et 1 million $ pour un bateau qui ne flottait pas.

En v’là une autre belle, qui remonte dans ce cas-ci au mois de mars, juste avant les élections.

Le ministère des finances a commandé deux sondages de la même firme,  Ipsos-Reid, qui a posé les mêmes questions aux mêmes personnes à six semaines d’intervalle à savoir ce qu’ils pensaient de l’économie.

Comme on pouvait s’y attendre, les répondants ont répondu les mêmes réponses plus ou moins dans les deux sondages.

Ceux qui avaient des « bonnes jobbes » ont répondu en majorité que les choses allaient assez bien, tandis que ceux qui étaient sans emplois ont répondu en majorité que les choses n’allaient pas trop bien.

C’est le Bureau du conseil privé et le ministère des Finances qui sont responsable de s’être  laissé aller à grand coups comme ça.

La firme de sondage Ipsos Reid, a reçu 76 000 $ pour son premier sondage et 110 000 $ pour le second.  On ne sait toujours pas pourquoi le deuxième aurait coûté plus.

Le gouvernement Harper dit qu’il fallait deux sondages pour savoir si les gens avaient changé d’opinion dans les six semaines d’intervalle. 

Harper aurait dû commander un troisième sondage pour demander aux gens : « Qu’est-ce que vous pensez d’un gouvernement qui gaspille votre argent sur deux sondages identiques dans l’espace de deux mois ? »

Un porte-parole du gouvernement qui préfère l’anonymat a dit que le deuxième sondage n’a certainement pas été commandé pour récompenser la firme d'un sondage jamais rendu publique.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires