Baird : un ministre en or !

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

encore du gaspillage!

Le ministre John Baird, s’est fait faire des nouvelles cartes d’affaires.

Les armoiries canadiennes sur ces cartes sont en or.  Tous les autres ministres ont des cartes en noir et blanc -- même le premier ministre.

Baird a fait enlever le mot CANADA sur ses nouvelles carte d'affaires.  

Il a également fait enlever le français.

Ses nouvelles cartes seront donc unilingues anglaises.

Il lui fallait une dispense particulière pour son unilinguisme parce que c’est contraire aux règles du gouvernement fédéral.

Baird aura l’air fin, lui, ministre des affaires étrangères du Canada, lorsqu’il visitera d’autres pays avec ses cartes unilingues anglaises sans le nom de son pays.

« Et exactement de quel pays unilingue anglophone, anonyme êtes-vous, Monsieur Baird? »

La commande des cartes unilingues en or a couté 498,88 $ . Les cartes des autres ministres coûtent 197,55 $.

Ce n’est pas la différence de 200 $ mais plutôt l’image que ça donne.

Le gouvernement conservateur se dit en période de grande austérité. Le message ne s'est pas rendu au bureau du ministre, semble-t-il.

Au début c'était des ministres qui se servaient des avions du gouvernement comme leur taxis personnels. Maintenant ce sont des cartes en or.

Baird a également fait enlever les mots «Édifice Lester B. Pearson» de sur ces cartes. C’est le nom du bâtiment dans lequel il a son bureau, le quartier-général des Affaires étrangères à Ottawa.

Il y a eu une certaine résistance des hauts fonctionnaires des Affaires étrangères. Ils ont envoyé une note au premier ministre expliquant que Baird avait agi sans leur consentement.

À la chambre des communes les députés se tordaient de rire.

Baird, on se rappellera, est le ministre qui a fait décrocher deux beaux tableaux de l’artiste canadien Alfred Pellan à l’entrée de l’édifice Lester B. Pearson pour les remplacer par une grande photo de la Reine Elizabeth.

Ensuite il a commandé aux 263 ambassades, consulats et missions diplomatiques canadiennes à travers le monde d’accrocher  des immenses photos de la reine Elizabeth. Coût approximatif : 180 000 $.

C’est le même gouvernement Harper qui vient d’engager un consultant privé à 90 000 $ par jour pour suggérer des façons d’économiser les fonds publiques.

On sait où le consultant pourrait commencer, et ça ne coûterait pas 90 000 $ par jour.

Au moins Harper pourra se vanter que son ministre Baird est un homme en or.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires