Justin Trudeau: attaque du bureau de Harper

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une attaque bizarre

Je n’ai aucune explication, sauf que Justin Trudeau est très, très populaire parmi les jeunes, ce qui rend les conservateurs très jaloux.

Le député conservateur Dean Del Mastro  dit que Justin Trudeau n’est pas un bon catholique et qu’il ne devrait pas être invité à parler aux étudiants dans les écoles catholiques.

Del Mastro, est le secrétaire parlementaire de Stephen Harper à la Chambre des communes. Tout ce qu’il dit est approuvé par le bureau du premier ministre.

Le député libéral se promène à travers le Canada et livre ses discours de motivation et d’encouragement avec grands succès partout où il va.

La semaine dernière le fils de feu Pierre-Elliott Trudeau était à Peterborough, dans le comté du député Del Mastro, invité à parler aux jeunes de l’école secondaire Holy Cross (Sainte Croix)  par le directeur Trevor Digby. La visite était un grand succès, au grand désespoir de Del Mastro

Digby dit que Del Mastro n’a pas d’affaire à passer jugement sur le catholicisme de Trudeau, ou de n’importe qui.

Est-ce que le Pape aurait nommé Del Mastro « Défenseur de la foi catholique » à Peterborough? 

Ou Harper?   Pas possible!

Trudeau est marié à Sophie Grégoire, va à la messe avec sa famille le dimanche et élève ses deux enfants dans la foi catholique.

On doit se demander «  Pour qui est-ce que Del Mastro se prend? »

Il n’a fourni aucune explication pour son attaque bizarre contre Trudeau.

Le député de Papineau a réagi.

« Quand quelqu’un questionne ma foi et m’accuse de ne pas être un bon catholique, ah bien là je ne suis pas d’accord, a dit Trudeau. Ma foi est une partie très importante de qui je suis, et des valeurs que je vie. »

Est-ce que Del Mastro jalouse Trudeau parce qu’il a été invité à parler à l’école et que lui ne l’a pas été?

Harper n’a toujours pas encore contredit Del Mastro. Est-il d’accord?

Les discours de Trudeau aux jeunes sont non-politiques. Il leur parle de motivation et les encourage de s’impliquer activement dans la société.

Del Mastro explique : « Moi aussi je rencontre des jeunes, mais je ne leur dit pas de s’impliquer, ni d’aller s’occuper des affaires. Je leur dis de continuer aux études. C’est ce que leurs parents veulent que je leur dise. »

Del Mastro n’a pas encore été invité à Holy Cross . . . . pour dire aux jeunes de continuer leur éducation. Ça ne sera pas pour demain.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires