BMW lance une nouvelle famille de voitures.

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

New York – Tous les amateurs de conduite sportive connaissent bien la famille M de BMW. La M3 et la M5 symbolisent la quintessence de la conduite de berlines sportives. Voici maintenant que la firme de Munich se tourne résolument vers le transport propre. Après avoir présenté sa technologie i au Salon de l’auto de Francfort, en septembre, BMW présentait aux journalistes américains deux véhicules futuristes qui sont quasi prêts pour la production.

Une technologie dédiée à l’électricité

Contrairement à certains constructeurs qui adaptent des châssis de voitures à carburant pour en faire des véhicules électriques, BMW a dessiné et construit des véhicules à motorisation hybride strictement. Et malgré l’allure futuriste de ces véhicules, on les retrouvera sur la route à partir de 2013. La division i de BMW pose un nouveau jalon dans l’évolution de la marque. Au-delà des lignes futuristes, la manière de construire et de concevoir les véhicules relève aussi des plus récentes technologies.

 

BMW i3 Concept et BMW i8 Concept

 

La BMW i3, d’abord connue sous l’appellation Megacity Vehicle, est la première voiture de série tout à l’électricité de BMW. Destinée à un environnement urbain, elle repose sur une planche qui sert de carrosserie et qui intègre les piles au lithium-ion. Sur cette plateforme repose un châssis en fibre de carbone très léger qui assure de l’espace pour quatre occupants. Cette disposition révèle un espace intérieur vaste et offre des solutions innovantes comme une banquette avant continue. Avec un plancher parfaitement plat, l’absence de pilier B central et une surface vitrée plus que généreuse, vous avez le sentiment de faire corps avec l’environnement qui vous entoure. L’i3 Concept sera sur la route dès 2013. Sa forme actuelle demeurera, mais les grandes portes en verre ne verront pas la chaîne de production sous cette forme pour des raisons de sécurité. Le verre sera remplacé par de l’acier. La voiture sera offerte en version à 100 % électrique avec une autonomie annoncée de 130 à 160 kilomètres, ce qui est assez proche de la Nissan LEAF. BMW a décidé récemment d’offrir, en option, une génératrice pour prolonger l’autonomie des batteries. L’i3 REX (pour Range Extension) partira du même principe que la Volt et permettra d’éliminer la crainte de manquer d’électricité pour se rendre à la maison. Pour le moment aucun prix n’a été annoncé, mais la berline i3 sera la plus abordable des deux voitures offertes dans cette famille. Il sera bon de voir la prime pour une coque en fibre de carbone qui fait de cette voiture un poids léger à 1 250 kilos.

La sportive i8

Avec l’i8, BMW pousse le concept d’architecture LifeDrive vers le spectaculaire. Contrairement à l’i3 qui est un véhicule purement électrique, l’i8 est un hybride rechargeable. Les deux moteurs électriques, logés sur les modules de l’essieu avant et de l’essieu arrière, sont reliés par « la quille d’énergie » qui abrite l’accumulateur à haute tension (module Drive). Le centre de gravité du véhicule ainsi abaissé favorise son comportement dynamique. Elle offrira une portion de conduite à l’électricité qui variera entre 35 et 50 kilomètres, selon votre façon de conduire. La relève est prise par un moteur à 3 cylindres qui, jumelé aux moteurs électriques, développer une puissance combinée surprenante de 400 chevaux. BMW promet une conduite digne des véritables voitures sport. Le module de conduite est composé de la même fibre de carbone que l’i3, et le poids total se limite à 1 480 kilos; cependant, le prix de l’i8 conviendra à quelques rares privilégiés. Sans donner de prix, BMW a annoncé qu’il faudra s’attendre à payer autour des 150 000 $ pour cette sportive 2+2 qui est attendue en 2014. BMW annonce un 0 à 100 km/h en 4,6 secondes et une moyenne de consommation de 2,7 litres aux 100 kilomètres, voilà des chiffres impressionnants dans une même phrase.

BMW i intègre également pour la première fois une gamme de services de mobilité utilisables hors du véhicule. Le constructeur a imaginé des solutions optimisant le stationnement, des systèmes de navigation intelligents offrant de l’information locale, la planification d’itinéraire intermodal et d’autres technologies de pointe.

 

Avec sa marque BMW i, le constructeur allemand affirme un peu plus ses ambitions autour de la voiture électrique. On attend avec impatience les BMW i3 et i8.

-30-

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2012. On peut également l’entendre à l’émission Dutrizac, l’après midi, tous les vendredi à 14 :05

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires