Mazda3 SKYACTIV

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Même gueule, nouvelle approche

Ce n’est pas en regardant la nouvelle Mazda3 que vous jugerez de l’ampleur des changements apporté à cette populaire berline pour 2012. C’est ce qu’on ne voit pas qui a le plus changé. Une philosophie baptisée SKYACTIV par Mazda, qui va bien au-delà d’une mécanique plus sobre. SKYACTIV représente l’ensemble des technologies destinées à réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2 tout en optimisant les performances. On ne trouve rien de révolutionnaire dans les méthodes, simplement une mise au point plus rigoureuse de méthodes connues. Pour appliquer l’ensemble des techniques mises de l’avant par cette approche, Mazda devrait tout changer de la 3. Or comme un tout nouveau modèle n’est pas prévu avant 2014, on applique une partie de la philosophie SKYACTIV.

La Mazda3 comme premier cobaye

Cette technologie fera son chemin dans toute la gamme des produits Mazda. La Mazda3 est le premier véhicule que nous avons testé. L’exercice difficile auquel s’est livrée Mazda consistait à offrir un produit toujours aussi véloce en ajoutant l’économie de carburant à l’équation. La Mazda a bâti sa réputation autour de sa fiabilité et, surtout, du plaisir de conduire. Peu de sous-compactes peuvent attaquer une courbe avec une telle aisance. En retour, la consommation n’a jamais été la tasse de thé de la 3. En la dotant d’un nouveau moteur dont le taux de compression est le plus élevé sur le marché, Mazda s’approche de la combustion idéale et permet, au passage, des économies de 20 % en carburant. Le gain en puissance est minime. Le moteur de 2 litres fait 155 chevaux au lieu de 148. La version GT conservera le 2,5 litres de l’ancienne version et les mêmes 167 chevaux. Même chose pour la SPEED et son 4 cylindres de 2,3 litres de 263 chevaux. Mazda a même conservé le moteur de 2 litres de 148 chevaux sur le modèle de base, question de l’offrir à meilleur prix.

Des retouches à l’intérieur

La caisse plus rigide a permis à Mazda de relâcher un peu les suspensions avant et arrière sans entacher la tenue de route. Vous avez un degré de confort supplémentaire au volant. La Mazda3 demeure agréable à conduire grâce à une insonorisation assez bien réussie, et les longs trajets s'avalent sans trop de fatigue. Au chapitre de l’habitacle, le tableau est légèrement réaménagé pour permettre une consultation plus facile. L'instrumentation a cédé la place à un graphisme blanc pour une meilleure visibilité des compteurs qui sont placés sur un fond gris. Les passagers disposent d’un espace correct grâce à un empattement généreux de 2,64 mètres pour une longueur totale de 4,46 mètres. La Mazda3 propose plus de rangement, et le coffre, qui accueille une roue de secours de petit format, évolue de 340 à 1 360 litres quand on abaisse les deux dossiers (60/40) de la banquette arrière sur la version à 5 portes. La structure du plancher a été redessinée pour offrir 10 % de surface plane supplémentaire; ce qui améliore l’aérodynamisme et fait évoluer le coefficient de traînée (Cx) de 0,30 à 0,29.

Resserrer tous les boulons

Nous le mentionnions plus tôt, Mazda n’a pas employé de méthodes révolutionnaires pour parvenir à ses fins. Les ingénieurs ont simplement pris la voiture point par point pour l’améliorer. À titre d’exemple, en utilisant une juste proportion d’acier plus et moins rigide, ils ont permis à la Mazda3 de perdre 100 kilos en 2012. Des boîtes manuelle et automatique à 6 rapports sur les versions SKYACTIV ont été configurées pour permettre une course plus courte entre les rapports et une meilleure gestion du carburant. On a même amélioré l’aérodynamisme pour s’assurer que la 3 offre moins de résistance à l’air.

Sur la route

Mazda a surtout travaillé sur le couple plutôt que sur la puissance. Même si la voiture n’offre que 7 chevaux de plus, le couple est disponible à plus bas régime, et, à vitesse de croisière, le régime moteur est beaucoup plus bas. Ce qui permet une meilleure consommation de carburant. Le moteur est donc plus souple et affiche une meilleure plage d’utilisation entre 3 000 et 4 500 tours par minute.

Conclusion

Mazda fait la preuve avec cette nouvelle approche que les moteurs à combustion n’ont pas encore livré leur plein potentiel. La 3 SKYACTIV réussit à ne consommer que 6 litres aux 100 kilomètres sans motorisation hybride ni moteur Diesel, en utilisant au mieux la technologie existante et, surtout, sans imposer une prime à l’acheteur. Une approche intéressante et pleine de bon sens.

Forces

Moteur progressif

Boîte manuelle superbe

Boîte automatique réactive

Perte de poids

Technique simple mais efficace

Faiblesses

Changement de silhouette trop modeste

Une seule version offerte avec la technologie SKYACTIV

Fiche Technique

    MOTEURS

    (GX berline)

    L4 2,0 L DACT, 148 ch à 6500 tr/min

    Couple 135 lb-pi à 4500 tr/min

    Boîte de vitesses manuelle à 5 rapports,

    automatique à 5 rapports avec mode

    manuel (option)

    0-100 km/h 9,4 s

    Vitesse maximale 188 km/h (bridée)

    Consommation (100 km) man. 7,0 L auto. 7,4 L (octane 87)

    (GX Sport, option GX berline, SKYACTIV)

    L4 2,0 L DACT, 155 ch à 6000 tr/min

    Couple 148 lb-pi à 4100 tr/min

    Boîte de vitesses manuelle à 6 rapports,

    automatique à 6 rapports avec mode

    manuel (option)

    0-100 km/h 9,0 s

    Vitesse maximale 190 km/h

Consommation (100 km) man. 6,9 L auto. 7,1 L (octane 87)

•    (GT, Sport GS, Sport GT)

    L4 2,5 L DACT, 167 ch à 6000 tr/min

    Couple 168 lb-pi à 4000 tr/min

    Boîte de vitesses manuelle à 6 rapports,

    automatique à 5 rapports avec mode

    manuel (option)

    0-100 km/h 9,0 s

    Vitesse maximale 200 km/h

    Consommation (100 km) man. 8,6 L auto. 8,0 L (octane 87)

   

•(MazdaSpeed)

    L4 2,3 L turbo DACT, 263 ch à 5500 tr/min

    Couple 280 lb-pi à 3000 tr/min

    Boîte de vitesses manuelle à 6 rapports

    0-100 km/h 6,1 s

    Vitesse maximale 250 km/h

    Consommation (100 km) man. 9,8 L (octane 91)

   

•    AUTRES COMPOSANTS

    Sécurité active freins ABS, assistance au freinage, répartition

    électronique de force de freinage,contrôle de la stabilité électronique, antipatinage

    Suspension avant/arrière indépendante

    Freins avant/arrière disques

    Direction à crémaillère, assistée

    Pneus GX/ GS P205/55R16 GT P205/50R17 MazdaSpeed P225/40R18

•    DIMENSIONS

    Empattement 2640 mm

    Longueur berline 4595 mm  Sport 4505 MazdaSpeed 4510 mm

    Largeur 1755 mm, MazdaSpeed 1770 mm

    Hauteur 1470 mm, MazdaSpeed 1460 mm

    Poids GX/GS/GT 1295 à 1381 kg Sport GS/Sport GT 1313 à 1399 kg, MazdaSpeed 1461 à 1509 kg

    Diamètre de braquage 10,4 m MazdaSpeed 11 m

    Coffre 335 L Sport/MazdaSpeed 481 L, 1213 L (sièges abaissés)

    Réservoir de carburant  GS, GX, Sport GX 55 L

    GT/ Sport GS/ Sport GT/MazdaSpeed 60 L

Prix : 15 995 $ à 32 135$ (MazdaSpeed3)

-30-

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2012. On peut également l’entendre à l’émission Dutrizac, l’après midi, tous les vendredi à 14 :05

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires