Honda CR-V

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un pas à la fois

San Diego, Californie – Tout le monde connaît quelqu’un qui possède un Honda CR V. Et plusieurs véhicules de la première génération sont encore sur la route, un gage de succès et de longévité. Quand vient le moment de faire évoluer un véhicule aussi connu, la prudence est de mise. Honda, qui est déjà d’une prudence quasi maladive, a bien pris soin de ne pas dénaturer le produit dans sa refonte. Certains diront : « Quelle refonte ? » Nous nous contenterons de dire que, chez Honda, un soupçon d’audace supplémentaire aurait été apprécié.

On améliore la recette.

Il vous sera facile de reconnaître le nouveau CR V car il ressemble en tous points au modèle 2011. Cette quatrième génération offre le même empattement, et la largeur des voies est identique. Honda prétend que 65 % de son châssis est nouveau. Or, outre la partie arrière redessinée qui donne plus de caractère au véhicule et une calandre au profil plus acéré, le reste relève de l’œil d’un  connaisseur averti. Honda a aussi misé sur la rigidité et l’allègement de la coque. La longueur hors tout régresse de 2,50 centimètres environ, tout comme sa hauteur (un peu plus encore, sur la version à roues motrices avant). Toutefois l’espace aux places arrière demeure le même.

Même moteur, même boîte de vitesses

Le conservatisme se lit dans tout le pédigri de la voiture, même sous le capot. Alors que la concurrence multiplie les boîtes à 6, à 7 et à 8 rapports, Honda conserve sa boîte à 5 rapports et son moteur à 4 cylindres de 2,4 litres de 185 chevaux (5 de plus qu’en 2011). Pour permettre d’économiser quelques dollars à la pompe, Honda a travaillé à réduire le poids du véhicule, propose une nouvelle transmission intégrale moins gourmande, assure un meilleur coefficient de traînée grâce aux panneaux sous le véhicule et offre une direction électrique entièrement nouvelle. Tout ce travail fait passer la consommation moyenne de 10 litres aux 100 kilomètres (2011) à environ 8 litres aux 100 kilomètres pour la version à traction et à 8,5 litres aux 100 kilomètres pour la version intégrale.

Un intérieur plus moderne

Le nouvel habitacle est plus contemporain, et, malgré des dimensions légèrement à la baisse en hauteur et en largeur, vous avez une impression d’espace qui était absente dans l’ancienne mouture. La nouvelle planche de bord est aussi plus convaincante, plus jolie et moins utilitaire. Le nouvel écran central est du meilleur effet, et Honda a fait un réel effort pour offrir plus d’équipement de série. Par exemple, la connectivité Bluetooth, la connexion USB, la caméra de vision arrière et des sièges chauffants. Honda a aussi travaillé sur l’insonorisation, ce qui donne un habitacle un peu plus silencieux. Sur la route, Honda a procédé avec la même recette en offrant un effort supplémentaire dans la tâche à accomplir.  La suspension arrière offre un meilleur débattement, donc un meilleur confort, sans pour autant affecter la tenue de route. La direction à assistance électrique demande toujours une certaine adaptation, il y a toujours cet espèce de flou au centre, mais parmi les modèles du genre sur le marché, Honda a fait du bon travail. Le CR V demeure, somme toute, aussi agréable à conduire que son prédécesseur. Difficile pour nous de faire l’essai de la nouvelle transmission intégrale sous le soleil de la Californie, mais les ingénieurs de Honda nous ont expliqué que le nouveau système intégral est plus actif. Le CR V actuel est à la base un véhicule à deux roues motrices qui passe à quatre roues motrices au besoin, un système sur demande. Le nouveau système garde toujours une charge à l’engrenage et distribue la puissance aux roues avant ou arrière au besoin. Le temps de réaction est plus rapide, et la distribution de puissance, plus uniforme. Une fois la vitesse de croisière atteinte, le véhicule redevient une traction pour une meilleure consommation de carburant.

Conclusion

Au final, le CR V constitue toujours en encore une valeur sûre. Les acheteurs auront tout ce qu’ils désirent dans un petit véhicule utilitaire avec une touche de raffinement en plus. Un brin de folie visuelle supplémentaire aurait fait encore mieux, mais ce n’est pas dans le style de la maison. Honda est comme toujours méthodique et minutieuse; et comme c’est le cas de la majorité de ses produits, le CR V est un achat que pouvez faire les yeux fermés.

Forces

- Habitacle accueillant

- Équipements plus généreux

- Nouveau rouage intégral plus efficace

- Meilleure consommation

Faiblesses

- Ligne trop timide

- Qualité des matériaux en baisse

- Aucune évolution moteur

Fiche Technique

• MOTEUR

  L4 2,4 l DACT 185 ch à 7000 tr/min

    Couple 163 lb-pi à 4400 tr/min

    Transmission automatique à 5 rapports

    avec mode manuel

    0-100 km/h 9,8 s 

    Vitesse maximale 185 km/h

Consommation (ville/route, litres aux 100 km) : 9,0 l/6,4 l, AWD : 9,2 l/6,6 l

•    AUTRES COMPOSANTES

    Sécurité active freins ABS, assistance au freinage, répartition

    électronique de force de freinage, antipatinage,

    contrôle de stabilité électronique

    Suspension avant/arrière indépendante

    Freins avant/arrière disques

    Direction à crémaillère, assistée

    Pneus : LX : P215/70R16, EX/EX-L/Touring : P225/65R17

•    DIMENSIONS

    Empattement 2625 mm

    Longueur 4545 mm

    Largeur 1817 mm

    Hauteur 1685 mm

    Diamètre de braquage 11,5 m

    Coffre 1070 l, 2064 l (sièges abaissés)

    Réservoir de carburant 58 l

    Capacité de remorquage 680 kg

Prix : de 26 000$ à 36 000$ (approximatif)

-30-

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2012. On peut également l’entendre à l’émission Dutrizac, l’après-midi tous les vendredis à 14 :05 sur les ondes du 98,5 fm à Montréal.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires