Revue de presse du 30 janvier

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Californie exigera plus des constructeurs automobile

Le terme écologie est probablement né en Californie. L’État américain a toujours exigé plus que les autres au chapitre de l’environnement et une récente décision du California Air ressources Board vient confirmer cette théorie.

Récemment, la Corporate Average Fuel Economy (CAFE) avait estimé que d'ici 2025, la consommation moyenne de l'ensemble des véhicules d'un constructeur (pondérée par le nombre de vente de chaque véhicule) aux États-Unis devra se situer sour les 4,3 l/100 km. Un objectif qui a satisfait la plupart des acteurs du milieu automobile américain (différents élus, constructeurs, consommateurs). Mais la Californie, en la personne

du California Air ressources Board (une agence en charge de la qualité de l'air, et rattachée au gouvernement de l'Etat de Californie), vient d'ajouter une nouvelle loi : en 2025, au moins 15,4 % des autos vendues par les constructeurs devront être hybrides (plugin), électriques ou à pile à combustible à base d'hydrogène.

Mary Nichols, responsable de l'agence, estime que « 15,4 % est en fait un petit objectif, mais c'est tout ce que nous demanderons ».

L'un des problèmes d'une telle loi est que les clients verront le prix des automobiles grimper de 3500$ en moyenne (une forte augmentation), mais qui devrait être compensée par des aides gouvernementales.

La Californie ne serait pas le seul Etat à instaurer une telle loi, puisque dix autres Etats pourraient suivre cette dernière. Le parc automobile « vert » (hybride, hydrogène, électrique) sera ainsi composé en 2025 de plus de trois millions de véhicules, dont la moitié en Californie.

L'Etat de Californie, où l’on retrouvent déjà le plus de Prius et autres véhicules hybrides, continue ainsi sur la voie de l'écomobilité dans une Amérique ou l'industrie automobile est en plein changement. Reste à voir si cette initiative fera tache d’encre

Le financement à long terme déconseillé selon CAA-Québec

Le financement d'un véhicule sur une longue période peut entraîner une perte financière appréciable lors d'une revente.

C'est ce que souligne l'organisme CAA-Québec qui a analysé plusieurs offres de financement des principaux constructeurs automobiles.

Ainsi, les consommateurs qui optent pour un financement de 72, 84 et même 96 mois à l'achat vont assurément perdrent de l’argent lors d'une revente de leur véhicule avant terme.

Selon l'organisme, un propriétaire qui souhaite revendre, par exemple quatre ans après l'achat, un véhicule financé sur six, sept ou huit ans, devra assumer dans certains cas une perte financière nette de plusieurs milliers de dollars. De plus, lorsque les versements auront été effectués, la valeur marchande d'un véhicule, même en excellent état, sera négligeable.

Pour CAA-Québec, il est primordial que le consommateur réfléchisse sérieusement avant de s'engager à long terme.

Les consommateurs sont invités à bien évaluer leurs besoins, à poser des questions sur la valeur de revente du véhicule convoité, à se renseigner sur la fiabilité, à bien évaluer le coût total du financement, les coûts d'entretien du véhicule et le coût de l'essence.

La stupidité n’a pas de frontière

On ne peur s’empêcher parfois de se mettre la tête entre les bras et de se dire comment quelqu’un a pu être aussi stupide. Notre histoire se déroule à Portland en Oregon.

Les préposés au salon de l’auto de la ville sont en train d’installer les véhicules pour l’exposition. Arrive une magnifique Lamborghini Gallardo. Pour des raisons de sécurité, les voitures exposées dans tous les salons de l’auto de la planète ne doivent pas contenir plus du quart de carburant dans le réservoir pour limiter les dégâts en cas d’incendie. Or notre Gallardo est presque pleine

Les techniciens du salon de Portland aux Etats-Unis étaient bien embêtés. Quel moyen a-t-on choisi pour vider le réservoir ? Certainement pas la bonne méthode. Décision a en effet été prise d'allumer le moteur, de laisser la transmission en position neutre et de mettre un bout de bois sur la pédale d'accélérateur de manière à laisser le moteur tourner dans la zone rouge pour brûler l'essence plus rapidement.

Résultat, la Lamborghini a rapidement pris feu, les techniciens ont fait sauté le moteur. Assurément la meilleure méthode pour détruire bêtement une Lamborghini… Dieu qu’il y a des gens qui sont imbéciles.

Honda atteint les 800 000 hybrides vendus

Il aura fallu attendre 12 ans et 2 mois pour en arriver là. Le tout premier modèle, lancé en novembre 1999, était la Honda Insight de première génération au Japon. Un modèle qui, avec sa consommation de 2,8 L/100 (35 km/litre selon le cycle japonais), établissait alors un record dans la catégorie des voitures à essence.

Ensuite, Honda a introduit la Civic Hybrid et l'Accord Hybrid avec le fameux système IMA (Integrated Motor Assist).

Plus récemment, le contructeur japonais a procédé au lancement de l'Insight de deuxième génération en 2009, puis de six nouveaux modèles hybrides (dont le CRZ et la Jazz en Europe) afin d'élargir la gamme. Honda a immatriculé 500 000 véhicules hybrides ces trois dernières années, dont 200 000 sur la seule année 2011.

Rien qu'au Japon, la part de l'hybride était de 45 % sur les voitures neuves en décembre 2011.

Aujourd'hui, Honda vend sept modèles hybrides dans environ 50 pays à travers le monde. Le prochain lancement concerne l'ILX, le premier modèle hybride de la marque Acura au printemps 2012 en Amérique du Nord.

Deux nouveautés Lamborghini au salon de l’Auto de Genève

Après le premier grand salon auto de l’année à Détroit, la presse automobile mondiale va se déplacer sur le bord du Lac Léman, en Suisse, au salon de l’auto de Genève où Lamborghini a déjà annoncé qu’elle présentera pas une, mais deux nouveautés.

L’une des deux nouveautés ne sera pas réellement une surprise. Il devrait s’agir de la version décapotable de la splendide Aventador. Un modèle qui promet

En nous grattant à peine le cuir chevelu, nous pouvons soumettre une possible candidature pour le deuxième véhicule : il s’agira de la version de production de la Sesto Elemento présentée sous la forme d’un concept car lors du salon de l’auto de Paris 2010 et que l’on nous a promis, depuis comme modèle de production.

Il faut tout de même utilisé le mot production avec modération. Pas plus de vingt exemplaires ne seront produits à un tarif forcément sélectif (on parle de deux millions d’Euros). Mais la sélection n’opérera pas seulement sur le compte en banque puisque cette auto ne pourra que se piloter sur un circuit et ne sera pas légale sur la route. Cela fait beaucoup de sous pour faire des tours de circuit.

Lexus vise à vendre 500 000 unités pas année

La division de luxe du constructeur Toyota vit un déclin de ses ventes depuis quelques années. Toutefois, elle se fixe comme objectif de retrouver des chiffres d’avant crise en misant encire plus sur la technologie hybride.

Toyota annonce donc qu'il vise de 500.000 à 510.000 Lexus cette année. La division haut de gamme du constructeur japonais a écoulé 404.046 unités l'an passé, contre 413.100 en 2010 et...518.300 en 2007, son record.

Lexus, qui s'est fait souffler l'an passé aux Etats-Unis la palme des meilleures ventes de véhicules haut de gamme pour la première fois depuis douze ans, a souffert de la contre-publicité des millions de véhicules rappelés pour de prétendus problèmes de freins et d'accélérateurs.  Lexus a également pâti des difficultés d'approvisonnement l'an dernier dues au séisme de mars dans l'archipel.

Pour se démarquer des rivaux allemands, Lexus veut se spécialiser encore davantage dans les modèles hybrides. La marque, qui réalise plus de la moitié de ses ventes en Amérique du nord (212.546 en 2011), va lancer prochainement une nouvelle berline de luxe, la GS 450h de 343 chevaux, dont 53 fournis par la motorisation électrique. Lexus planche aussi sur un 4x4 compact hybride.

Lexus qui peine à faire des profits en Europe devra également adapté sa gamme si elle espère retrouver des chiffres de vente de plus de 500 000 unités.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires