12 oct. : Le conseil de la semaine

Benoit
Benoit Charette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un père anxieux

Bonjour M. Charette :
Mon garçon de dix huit ans vient d’obtenir son permis de conduire et veut avoir sa propre voiture. J’ai commencé à prendre quelques renseignements auprès des assureurs et j’ai failli avoir une crise cardiaque. Existe-t-il des moyens de diminuer les coûts reliés aux primes d’assurances ?

Je vous comprends, c’est un choc pour tous les parents, surtout pour les garçons. Il existe tout de même quelques  moyens de diminuer la douleur.

1- Le fait de suivre des cours de conduite (théoriques et pratiques) fera diminuer votre tarif d’assurance. On considérera que vous êtes un conducteur plus sûr si vous en avez appris plus que la moyenne sur la sécurité routière et si des instructeurs qualifiés vous ont enseigné la conduite.

2- Choisissez un véhicule qui ne coûte pas cher à assurer de manière générale. Vous pouvez demander à votre assureur s’il peut vous fournir une liste à laquelle vous pourriez vous fier à cet égard.

3-Toute caractéristique accroissant la sécurité de votre voiture contribuera à réduire votre prime d’assurance. Assurez-vous de disposer de tous les éléments indispensables à la sécurité, comme les coussins gonflables. Tout supplément, comme un système d’alarme, constitue un excellent investissement. L’installation d’un système de positionnement GPS est également profitable puisque, en cas de vol du véhicule, la police pourra retracer ce dernier plus facilement.

 4-Si vous trouvez qu’il vous en coûte malgré tout cela trop cher pour vous assurer, essayez de vous faire couvrir par l’assurance de l’un de vos parents. À 18 ans, j’étais 3e conducteur sur la voiture de mes parents, ce fut le seul moyen de m’en sortir dans mon cas. Je payais 600$ par année en 1980 pour conduire une Pontiac J 2000 manuelle, ce n’est pas d’hier que les jeunes garçons payent de grosses primes.

 

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2011. On peut aussi l’entendre tous les vendredi à 14 :05 dans l’émission Dutrizac l’après-midi au 98,5 FM à Montréal

 

Lieux géographiques: Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires