Amendes salées pour les amateurs de VTT récalcitrants

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Service de police de la Ville de Québec a rappelé, la semaine dernière, que les amateurs de véhicules hors route qui pratiquent leur sport dans des endroits qui menacent le respect et la quiétude des résidents et de l’environnement s'exposent à des amendes très importantes. Des agents spéciaux en VTT ne se feront pas prier cet été pour distribuer des constats d'infractions aux contrevenants.

À titre d'exemple une amende de 250 $ est prévue pour avoir circulé sur un terrain privé sans l’autorisation du propriétaire, de 100 $ pour avoir conduit un véhicule hors route lorsque le conducteur est âgé de moins de 16 ans et n’a pas obtenu un certificat de compétence et de 500 $ pour avoir laissé un enfant de moins de 16 ans conduire un quad.

Par ailleurs, le propriétaire d’un quad qui ne détient pas une assurance de responsabilité civile d’au moins 500 000$ s'expose à une contravention de 250 $ tout comme pour avoir nui à un agent de la paix ou à un agent de sentier de surveillance de sentier ou pour avoir refusé d’obtempérer à un ordre d’immobilisation.

Dans le cadre du plan de la sécurité routière du Service de police de la Ville de Québec qui a déjà sensibilisé dans les années antérieures les utilisateurs de véhicule hors route, des opérations répressives auront lieu afin de changer les comportements des usagers dans les endroits ciblés notamment dans les secteurs de la Sablonnière, de la rue Vaillancourt et le long des lignes de transmission d'Hydro-Québec dans le secteur nord de Beauport.

Le Club Aventure-Quad sensibilise ses membres

Le Club de VTT Aventure-Quad a pris l'initiative à la suite de cette annonce de sensibiliser ses nombreux membres aux problématiques liées à la conduite de véhicules hors route sur des sentiers fermés qui sont prévus pour la pratique hivernale. «Lorsque les sentiers d'hiver de Quad sont fermés et que des usagés continuent à y circuler, ceci met en péril le renouvellement de nos droits de passage en raison des dommages causés aux terrains, surtout dans les secteurs humides. Il est à noter que sous les lignes à haute tension appartenant à Hydro-Québec, endroits très fréquentés par les quadistes et où passent beaucoup de nos sentiers, les terrains appartiennent à plusieurs propriétaires. Nous devons nous entendre sur des droits de passage avec chacun de ceux-ci, car Hydro-Québec n'a que des servitudes sur ces terrains. En respectant les propriétés, nous nous assurons de pouvoir continuer à pratiquer notre activité de loisir en hiver», a souligné le président, Raynald Gauvreau.

Organisations: Hydro-Québec, Service de police

Lieux géographiques: Rue Vaillancourt, Beauport

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires