Jean-François Gosselin salue les efforts pour la relance du secteur d'Estimauville

Michel
Michel Bédard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le député de Jean-Lesage, Jean-François Gosselin, s'est réjoui, la semaine dernière, de voir que la Ville de Québec est proactive pour amener le gouvernement fédéral à relocaliser ses 700 fonctionnaires de Québec dans le secteur d’Estimauville, déserté depuis plusieurs années.

Jean-François Gosselin salue les efforts pour la relance du secteur d'Estimauville

«Je suis heureux que la Ville de Québec ait choisi de vendre à rabais une partie du terrain qui lui appartient sur l’avenue d’Estimauville à l'ancien emplacement des Galeries Sainte-Anne afin de favoriser le secteur pour accueillir les fonctionnaires fédéraux. Le consensus régional pour la relance du secteur est plus fort que jamais. C’est un grand pas en avant», a souligné le député de Jean-Lesage. «Le nouveau maire de Québec a bien compris l’importance de ce projet pour le secteur est de la ville. Je salue Régis Labeaume pour avoir abordé le sujet lors de sa première rencontre avec le premier ministre du Canada, Stephen Harper. Ce dernier a eu une fois de plus la chance d’être mis au parfum quant aux demandes et aux attentes de la région. À ce stade-ci, j’ai confiance que le projet soit la première brique de la relance de cette artère commerciale», a affirmé M. Gosselin.

Le terminus d'Estimauville sera déplacé

Selon la Ville de Québec, l'objectif de cette mise en vente est de permettre à des promoteurs de produire une proposition à Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) qui ont fait paraître une demande de renseignements concernant la disponibilité de locaux sur le territoire de la ville. TPSCG souhaitent regrouper des employés du gouvernement du Canada dans un même immeuble, à construire ou existant, dans un périmètre qui inclut le centre majeur d'activité d'Estimauville. Le prix de vente du terrain d'une superficie de 5 680 m2 a été fixé à 53,82 $ le m2. La Ville s'engage à assumer la construction des infrastructures municipales nécessaires, à réaménager l'avenue d'Estimauville et le boulevard Sainte-Anne et à aménager un espace public. De plus, le terminus d'Estimauville qui dessert les usagers du Réseau de transport de la capitale sera déplacé et réaménagé. Considérant prioritaire le développement du secteur d'Estimauville, la Ville aimerait aussi voir s'implanter dans ce secteur le projet de NeuroCité voué à la recherche sur le neurone, le cerveau et les maladies du cerveau.

Organisations: Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, Réseau de transport

Lieux géographiques: Développement du secteur d'Estimauville, Canada, Avenue d’Estimauville Galeries Sainte-Anne Québec Boulevard Sainte-Anne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires